[abonnement gratuit]

l'auteur

 

Rénald OZEEL
Chef Projet Qualité
dans l'automobile
37, rue JB Marquant
59147 Gondecourt
Tél.:03.20.62.51.99


 
 

pratique la photo
depuis l'âge de 10 ans
Adepte à 100%
de l'argentique
noir et blanc
développe et tire lui-même
ses tirages baryté
sur un DURST CLS 2000

Hasselblad 500CM pour
le portrait en studio
Technica IV 13X18 et Toyo 8X10 pour
la photographie de paysage, Kodak Rochester 24X30 pour les procédés anciens


attiré par le passé industriel
du Valenciennois
où il réside, les anciennes mines
du bassin minier
ou les vieilles forges à l'arrêt
de la région
de Charleroi ou de Bruxelles

 

 

Réalisation d’une chambre sténopé 4X5

par Renald Ozeel

 

Introduction

Toujours adepte du DIY (Do It Yourself, autrement dit, faites le vous-même), m'est venu l'idée de construire un sténopé 4x5, de bonne facture, autre que les boîtes à cigares habituellement vues ici ou là.

Ma première réalisation fut toute simple ; elle remonte à la naissance de ma fille il y a six ans. Une simple boîte de lait en poudre pour bébé qui donna entière satisfaction, mais qui utilisait comme support du papier RC (Resin Coated-polyéthylène).

En récupérant ici ou là des chutes de profilés alu destinés à la benne, je me suis dit qu'il serait assez simple de réaliser un châssis rigide et léger en m'inspirant fortement des superbes réalisations de Zéroimage ou de Sténocaméra.

Tous mes calculs partent uniquement de la focale utilisée, égale à la distance du disque sténopé/plan film. Elle sera pour moi de 37mm (30mm de profilé alu + 1mm de plaque frontale + 5mm du bord du support planfilm/négatif + 1mm de joint d'étanchéité).

 Je ne reviendrai pas sur les calculs ou le principe du sténopé, ils sont déjà largement évoqués dans d'autres très bons articles sur ce site :

Éloge du roto-sténopé par F. Besson
http://www.galerie-photo.com/eloge-roto-stenope.html

Optimiser son sténopé : le tour des trous en quelques abaques  par E. Bigler
http://www.galerie-photo.com/loi-optique-stenope.html

Matériaux utilisés

- profilés alu de 30x30mm rainurés, qui avec de la visserie et accessoires adaptés, s'assemblent comme un vrai Lego. On trouve ces profilés dans l'industrie où ils servent à réaliser divers supports.

Réalisation du sténopé

Pour déterminer la taille du châssis, je suis parti des côtes d'un châssis de plan film auquel j'ai rajouté les cotes du profilé, soit un encombrement extérieur de 160x190mm.

Une fois le châssis réalisé aux côtes, j'ai découpé une tôle d'acier de 1mm aux mêmes côtes afin de fermer le côté qui recevra le disque sténopé. Cette plaque sera fixée sur le châssis par des vis M5 (le châssis a été percé et taraudé).

 

En parallèle, j'ai commandé auprès de Mr Thierry Gonidec de Sténocaméra (un homme fort sympathique) un disque sténopé de 0.26mm, puisque le diamètre optimal pour une focale de 37mm était de 0.271mm.

 

 

Pour ceux qui souhaite calculer au plus juste et de la façon la plus simple, je vous conseille de télécharger le logiciel "PinholeDesigner" qui vous fera tout. C'est d'une simplicité enfantine !

 

 

Venons aux fixations et au guidage du châssis de plan film que j'utiliserai. J'ai tout simplement utilisé du carré d'alu de 10x10mm, coupé aux dimensions extérieures du châssis du plan film et vissé sur le châssis de profilés alu.

 

 

Afin que le châssis de plan film tienne en place, l'ajustement et fait au plus juste avec un jeu "gras". Concernant le placage de celui-ci, il est assuré par les deux petits ergots que vous pouvez voir sur les photos.

La fixation du sténopé sur un pied est assurée par une petite plaque d'alu, elle-même fixée au châssis sur laquelle j'ai emmanché à force un réducteur fileté de pied photo.

L'étanchéité est assurée entre tous les éléments par de la feutrine autocollante.

L’obturateur est réalisé à partir de deux rondelles de grande dimension percées, taraudées et chanfreinées afin de noyer deux vis M3 en laiton.  Initialement, les vis étaient des BTR M3, mais l’angle de champ étant important, celles-ci apparaissaient sur la photo. L’obturateur est une simple plaque de laiton de 5/10ème taillé et fixé sur l’une des vis.

Quand à la peinture de finition, le tout est apprêté, puis peint en noir mat pour la plaque extérieure, le châssis quand à lui reçoit une peinture martelé grise anthracite pour laquelle j'ai du m'y reprendre à deux reprises, car cette peinture était incompatible avec la sous-couche d'apprêt.

 

 

 

 

Initialement, le sténopé ne comportait pas de poignée, et comme il était mal aisé de le manipuler afin de cadrer, je me suis confectionné une poignée en frêne, ornée d’un flasque supérieur et inférieur en alu de 5mm d’épaisseur. Le flasque supérieur reçoit un niveau à bulle facilitant la mise à niveau du sténopé. Le bois a été teinté puis recouvert d’un vernis pour bateau très résistant (à base de durcisseur). Les flasques, quand à eux ont été polis.

Prochaine évolution possible, intégrer une griffe flash afin d’y adjoindre un viseur.

 

 

 

Quelques chiffres

 

Coût total

13 euros de disque sténopé

1 euros le réducteur de pied photo

8 euros de peinture

Le reste étant de la récupération.

Soit le sténopé à 22 euros

 

Spécification diverses et temps utilisés

Focale: 37mm f/140

Angle de champs: 128°

Facteur d'exposition / f22 : 40.5x

Film utilisé: Kodax tri-X

 

Table de conversion des temps et en prenant compte de la loi de réciprocité Kodak :

Temps à F22

Temps résultant

1/1000

1/30

1/500

1/15

1/250

1/8

1/125

1/4

1/60

1/2

1/30

4s

1/15

10s

1/8

22s

1/4

51s

1/2

2m

1s

5m

2s

14m

4s

45m

 

 

et pour finir, une photo faite avec le sténopé :

 


© Renald Ozeel

   

 

 

 

voir aussi :

arnaud thurel : la Grande Motte
arnaud thurel : sténopés de friches
christophe beranger
construire un stenope
construire un stenope : les questions les plus posées
de quoi dépend le rendu de perspective en photographie ?
eddy riviere : stenopé
les sténopés n'ont pas de cercle d'image, seulement des cercles de confusion
les sténopés n'ont pas de cercle d'image, seulement des cercles de confusion (pratique)
marie-noëlle leroy : sténopé, le pouvoir de l'imagination
optimiser son stenopé
rconstruction d'un appareil photo sténopé de format 6x12
réalisation d'une chambre stenope 4x5
un sténopé pour l'été

 

dernière modification de cet article : 2008

 

 

     

 

tous les textes sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs
pour toute remarque concernant les articles, merci de contacter henri.peyre@(ntispam)phonem.fr

une réalisation phonem

nouveautés
galerie
technique
matériel
stages
adresses
librairie
boutique amazon
magasin arca-swiss 

plan
forum
liens
contact
radio-labo

abonnement gratuit
recherche sur le site
(chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)