[abonnement gratuit]

 

l'auteur

Henri Peyre
Né en 1959
photographe
Beaux-Arts de Paris en peinture
webmaster de galerie-photo
ancien professeur de photographie
à l'Ecole des Beaux-Arts
de Nîmes

www.photographie-peinture.com
www.nature-morte.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

Débuter en grand format

Vous hésitez à franchir le pas du grand format, cet article vous concerne. Voici les définitions de base et une tentative de réponse à la question :"qu'acheter ?"

Qu'appelle-t-on grand format ? 

On parle de grand format pour des appareils utilisant les formats de film 4''x5'' ou supérieurs. On parle de moyen format pour les appareils utilisant les rollfilms 120 (6 cm de large)

Les appareils de grand format présentent en général les caractéristiques suivantes : 
- 1 planchette avant avec objectif 
- 1 planchette arrière portant un dépoli de mise au point 
- entre les deux un rail permettant de faire varier la distance entre ces deux éléments et un soufflet 
- la mise au point se fait en faisant varier la distance entre les deux planchettes 
- des dispositifs permettent généralement des mouvements de planchettes autorisant recadrage, modification de la perspective ou contrôle de la profondeur de champ.

Avantages des appareils de grand format

- le principal avantage est... le format. Les images obtenues sont à couper le souffle. La qualité des couleurs est accrue, la précision des détails est étonnante. Il y a même une qualité de flou qu'on ne trouve pas sur un appareil de format plus petit, très utile en portrait.
- contrôle de l'image : les plans du film et de l'objectif peuvent être orientés, ce que ne permettent pas les appareils photographiques traditionnels. On peut redresser les perspectives et contrôler finement la profondeur de champ. Les redressements des verticales et des horizontales peuvent être également réalisés dans un logiciel de traitement d'image. Toutefois les chambres permettent à la prise de vue des mises au point de 0 à l'infini (Scheimpflug), qui échappent au traitement d'image.
- diminution du grain pour l'agrandissement : à taille égale de tirage, on doit plus agrandir un négatif de petit format que de grand format. Comme l'agrandissement révèle le grain, les tirages d'une certaine importance seront toujours plus nets, plus doux et plus propres à partir de grands originaux. Les très grands formats, comme le 8''x10'' pourront même être tirés par contact, sans agrandissement.

Inconvénients des appareils de grand format

- coût : Les objectifs sont plus chers, l'appareil est plus cher, le film est plus cher, les agrandissements sont plus chers. Même en achetant un appareil de grand format d'occasion, tout va coûter plus cher
- lenteur à la prise de vue : Les appareils photos de grand format nécessitent de lourds trépieds, une mise au point sur le dos dépoli, et un travail sur les décentrements et les bascules qui demandent du soin. En fait le grand format implique un choix philosophique de la part du photographe : Il choisit de composer une photographie parfaite plutôt que de s'en remettre au hasard de la couverture du sujet par une multitude de clichés comme on le fait souvent lors de prise de vue avec des formats plus réduits.
- poids : si vous êtes paysagiste, ne faites pas l'erreur d'acheter une chambre sur rail au prétexte que les mouvements seraient plus universels. Achetez en fonction du poids. Si vous aimez les beaux objets achetez-vous une portable en métal, si vous aimez votre confort et attendez de votre chambre qu'elle ne vous encombre pas, achetez-la en bois. Une chambre en bois est plus fragile, moins précise, plus médiocre dans les mouvements en général... mais elle est plus légère et c'est un avantage considérable !

Les différents types de chambres

- chambres portables ou folding (ou field camera).
Ce sont des chambres faites pour le paysage. Elles sont compactes, robustes et légères. Elles sont généralement munies d'un capot qui se rabat pour protéger l'objectif. Ce capot abattu porte la glissière sur laquelle on avance l'objectif. Les mouvements sont généralement limités. 
- chambres de studio. On les appelle souvent chambres monorail ou banc optique ou technical cameras en anglais. Elles ont en général un rail central sur lequel avancent ou reculent les planchettes. Les planchettes et les soufflets sont amovibles. Les mouvements peuvent avoir une grande amplitude et ils sont munis de repères gradués, ce qui les rend reproductibles. Les chambres de studio peuvent porter un grand nombre d'accessoires. 
- appareils photographiques de presse (press cameras). On reste dans le grand format mais les dispositifs de mouvements sont absents ou limités à l'extrême. L'objectif n°1 est la portabilité si bien que la mise au point se fait au moyen d'un viseur et non sur dos dépoli. Ce type de chambre est rare aujourd'hui. Les photographes ont tendance à choisir le moyen format ou le format 35mm pour le reportage.

Tailles de films en grand format 

Les dimensions des plan-films sont généralement données en inches. Le plus petit et le plus répandu des plans-film est le plan-film 4''x5''. On trouve assez facilement le 5''x7'' et le 8''x10'', moins communément des formats comme le 11''x14'' qui permet de très beaux tirages par simple contact. (pour une idée de ces dimensions, nous rappelons qu'un pouce = 25,4mm).

Mouvements possibles

On se reportera au cours sur les prises de vue à la chambre.

Prix de l'équipement de base 

- Chambre : les prix sont très variables, dépendant de la puissance technique de l'engin, de sa matière, de sa finition. Les prix commencent vers 540 € pour de l'occasion, la moyenne s'établissant aux alentours de 1300 €. Les prix dépendent naturellement de l'état du matériel. On pourra trouver à partir de 1000 € des chambres neuves. 
- Objectifs : L'objectif d'une chambre est en fait une combinaison objectif/obturateur/plaquette qui se place sur le devant de la chambre. Attention les objectifs sont plus gros, plus lourds et plus chers que les objectifs de petits formats et une focale normale en 4x5 est de 150mm et non de 50mm comme pour un 24x36 (se reporter à notre tableau de comparaison). Les objectifs anciens ne sont pas numérotés en mm mais en inch (pouce). Considérez qu'un inch égal 25mm (par exemple un objectif de 5 ½ inch équivaut à un 135mm. Egalement, les objectifs doivent pouvoir générer un cercle d'image qui couvre largement le format désiré, de sorte que les mouvements de la chambre puissent être possibles sans sortir du cercle d'image. Les prix des objectifs neufs débutent vers 350 € pour atteindre une moyenne de 975 € à 1600 € pièce. Les objectifs d'occasion peuvent se trouver à partir de 160 € mais les prix peuvent grimper assez vite. 
- Châssis : Les plans films doivent être placés dans des petites boîtes à volet amovible, les châssis. Le chargement s'effectue dans le noir. Soit vous avez une pièce parfaitement noire, soit vous achetez un manchon de chargement, sorte de sac en matière opaque noire à double étoffe où vous enfoncez les bras. Il permet d'avoir sa pièce noire partout avec soi, y compris à l'hôtel, et nous recommandons vivement cet accessoire. Le manchon coûte environ 80 €, chaque châssis vaut autour de 23 €. Il vous en faut 4 ou 5 pour commencer. On peut mettre 2 plans-fim dans chaque châssis (un de chaque côté). 
- Trépied : Les chambres sont lourdes et nécessitent des trépieds lourds. Pour le terrain, un trépied trop lourd est vite inemployable. Pour le studio un trépied trop léger est tout de suite dangereux (risque de faire tomber la chambre). Pour une chambre de terrain, compter en neuf 150 € pour cet accessoire et 300 € minimum pour un pied de studio valable. 
- Posemètre : Si vous venez du monde du 35mm, vous êtes habitués à avoir une cellule intégrée à l'appareil, et il vous faudra probablement acheter une cellule à main. Il y a des tas de modèles différents, les prix s'échelonnant de 46 € à 610 € suivant vos exigences ! 
- Drap de photographe : En photographie de paysage en lumière ambiante, il est difficile de réaliser la mise au point sur le dos dépoli de la chambre. On peut toujours remonter son pull sur sa tête, ce qui permet de faire l'économie des 23 € que coûte l'accessoire, mais le pull ne sera pas aussi efficace.
- Mallette de transport : le matériel étant fragile, il faudra en passer par là. La gamme des prix est très étendue et dépend surtout, là aussi, de vos exigences.

Votre première chambre : conseil de choix 

Pour votre première chambre vous pouvez acheter du matériel d'occasion, si vous avez confiance dans votre vendeur. Lorsque vous saurez où vous allez, vous achèterez probablement une chambre neuve... puis une autre !  Egalement nous vous conseillons une chambre portable (folding) plus qu'une chambre de studio. Si vous faisiez auparavant de la photographie avec un appareil photographique de petit format, vous ne supporterez pas le poids d'une chambre de studio. Ce matériel vous semblera trop lourd et vous ne verrez pas tout de suite la compensation des mouvements supplémentaires. Nous vous conseillons également, si votre budget est court, d'économiser sur la chambre mais pas sur l'objectif. Une chambre médiocre équipée d'un bel objectif fera de belles photographies. Une belle chambre équipée d'un objectif médiocre fera des photographies médiocres. Les objectifs récents (mettons des 20 dernières années) sont meilleurs que les objectifs anciens à cause du traitement multicouche qui en augmente la netteté et le contraste. Les objectifs d'occasion ne sont souvent pas traités multicouche (ce qui n'empêche pas certains photographe de louer leur douceur en portrait, dû à leur contraste plus faible). Ils peuvent aussi avoir été mal traités, et leur obturateur peut être devenu médiocre. Enfin, vous n'avez le plus souvent aucune information sur la dimension du cercle d'image des objectifs d'occasion et vous risquez d'acheter d'occasion des objectifs qui ne vous permettrons aucun mouvement. Pour toutes ces raisons, nous vous conseillons d'acheter vos objectifs en neuf. Vous en trouverez chez Nikon, Fuji, Schneider et Rodenstock.

Les obturateurs 

Les noms des obturateurs sont ceux des fabricants. Compur et Prontor sont des fabricants allemands, Copal est un fabricant japonais. Le numéro qui suit le nom de l'obturateur (par exemple Copal 1) est une indication sur la taille du trou qui doit être foré dans la planchette avant pour recevoir l'obturateur. Plus le numéro est petit, plus le trou est petit. La numérotation part de 00, le plus petit, pour aller vers 0, 1, 2, 3, et, sur les obturateurs anciens, 4 et 5.

Le facteur d'exposition et le facteur d'extension de soufflet

L'intensité de la lumière décroît rapidement avec la distance. Sur les appareils photographiques de petits formats, la distance entre l'objectif et le plan film est fixe et petite. La question du facteur d'exposition ne se pose pas. Sur les chambres en revanche, la planchette avant peut être éloignée à une distance notable du plan film, en particulier lors du travail en macro, auquel on accède par allongement du soufflet. A mesure que la distance entre l'objectif et le film croît, la diminution de la lumière devient plus importante et finit par devoir être compensée. C'est ce qu'on appelle le facteur d'exposition, ou facteur d'extension de soufflet. Le problème se pose à partir du moment où la distance entre l'obturateur et le point focal passe à moins de 10 fois la longueur focale de l'objectif. Par exemple pour un objectif de 150mm on doit tenir compte du facteur d'extension de soufflet dès qu'on fait une mise au point sur un objet placé à moins de 1,50 m. Voici une règle de calcul pour la compensation : facteur d'exposition = (v/f)2 où v = distance de l'obturateur au plan du film (longueur du soufflet) f = focal de l'objectif

Exemple : Vous mesurez la lumière au 1/125ème à f22. Vous utilisez un objectif de 150mm et votre soufflet a un tirage de 22 cm. (v/f)2 = (22/15)2 soit environ 2. En ce cas, vous devez devez soit ouvrir à f16, soit porter la vitesse au 1/60ème de seconde, afin de faire entrer 2 fois plus de lumière dans l'appareil.

dernière modification de cet article : 2010

 

 

tous les textes sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs
pour toute remarque concernant les articles, merci de contacter henri.peyre@(ntispam)phonem.fr

une réalisation phonem

nouveautés
galerie
technique
matériel
stages
adresses
librairie
boutique amazon
magasin arca-swiss 

plan
forum
liens
contact
radio-labo

abonnement gratuit
recherche sur le site
(chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)