[abonnement gratuit]

l'auteur

Henri Peyre
Né en 1959
photographe
Beaux-Arts de Paris en peinture
webmaster de galerie-photo
ancien professeur de photographie
à l'Ecole des Beaux-Arts
de Nîmes

www.photographie-peinture.com
www.nature-morte.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le trompe l'œil ou le triomphe de l'illusion

 

Dès l'origine, au XIXème, la photographie a volé le réel à la peinture, obligeant celle-ci à se draper plus encore dans l'interprétation comme essence de l'art. Le petit peuple des peintres vivant du portrait a dû s'effacer rapidement devant la vague massive des photographes dont la technique a tout de suite semblé plus directe et juste en matière de représentation parce que plus évidemment mécanique.

La représentation du réel, visiblement au cœur du succès de la photographie, vaut d'être examinée lorsqu'elle culmine en peinture, dans l'art du trompe-l'œil, photographique avant la photographie.
Que vise donc le trompe-l'œil ? Quelles sont les caractéristiques concrètes d'un sujet de trompe-l'œil ?

Ce que vise le trompe l'œil : une représentation virtuose

Le mot de "trompe-l'œil" est apparu tardivement, au XIXème siècle. Il a été utilisé pour qualifier une production picturale abondante au XVIIème dans les pays du Nord de l'Europe, en Hollande en particulier.

Le trompe l'œil ne vise pas, en fait, la réalité mais bien plus subtilement un mélange de tromperie et de vérité.

Il s'agit pour le peintre de réaliser un faux plus vrai que nature, une "illusion qui dirait, en trompant, la vérité de l'illusion".

Patrick Mauriès dans le livre Le Trompe-l'œil1, souligne ainsi que la peinture en trompe l'œil vise à illustrer "le suprême accomplissement d'une technique" dans "l'évanouissement du métier", dans "l'absence de toute marque, de tout signe d'individualité". Mais la représentation parfaite du réel ne prend son sens que mise en scène. On nous montre "les indices concordants qu'attend le regard".

 


Lettre de vengeance (avant 1892)
Frederick Edwin Church
 

 

Quelles sont les caractéristiques concrètes
d'un sujet de trompe-l'oeil ?

On ne réalise pas un trompe-l'œil à partir de n'importe quel sujet. Il s'agit en effet d'abuser au mieux le regard en évitant soigneusement d'aborder ce qu'une surface plane, immobile et structurée, ne peut savoir représenter. Inversement, tout ce qui peut distraire l'attention ou rappeler une proximité familière avec le réel est bienvenu.

 


Traité de paix entre la France et l'Espagne (après 1801)
Laurent Dabos (1762-1835)

 

On retiendra ainsi comme motifs de trompe-l'œil les sujets aux caractéristiques suivantes :

- le motif est plat et de faible profondeur.
- l'horizon est absent.
- il n'y a pas de représentation du vivant, par nature instable.
- on cherche la variété et la richesse de texture des objets présentés.
- les objets sont empruntés au quotidien et témoignent de son activité désordonnée.

 


Grappe de raisin en trompe l'oeil
Louis Leopold Boilly (1761-1845)

 

L'ensemble de ces caractéristiques entraîne le regard vers des objets qui apparaissent comme des reliques d'une vie familière à l'instant disparue. L'effacement de l'humain introduit l'obsession du temps et de la mort, rejoignant en cela l'obsession de la photographie documentaire. Les natures mortes, non magnifiées, non mises en scène et privées du statut pictural de "nature morte", semblent finalement moins artistiques... et donc plus mortes !
L'illusion picturale est une sorte de dénonciation, finalement, de la croyance que toutes choses ici-bas pourraient durer !

Le trompe-l'œil annonce donc déjà à la fois la morbidité photographique et une profondeur de la représentation basée fondamentalement sur la conscience de la fuite inexorable du temps. Il y a dans le trompe-l'œil - comme dans la photographie - le vertige d'une profondeur qui est temporelle avant que d'être spatiale.

 

Notes

1 Le Trompe l'oeil, de l'Antiquité au XXème siècle, sous la direction de Patrick Mauriès, Gallimard, 1996, ISBN 2-07-011445-7
 

 

   

dernière modification de cet article : 2005

 

 

 

tous les textes sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs
pour toute remarque concernant les articles, merci de contacter henri.peyre@(ntispam)phonem.fr

une réalisation phonem

nouveautés
galerie
technique
matériel
stages
adresses
librairie
boutique amazon
magasin arca-swiss 

plan
forum
liens
contact
radio-labo

abonnement gratuit
recherche sur le site
(chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)