[abonnement gratuit]

   

 

Julien Benhamou

 

 

Galerie-Photo : comment êtes-vous venu à la photographie ?

Julien Benhamou :

D’abord par les études lorsque j’ai voulu passer un diplôme de photographie, puis par l’assistanat avec le photographe François Rousseau. J’ai ensuite réalisé un projet personnel avec l’Opéra National de Paris qui a été exposé au Ministère de la Culture. Cela m’a poussé à devenir photographe indépendant.

 

D'où vient l'idée de ce travail sur les bars ?

L’idée vient toujours en observant. Les bars sont des lieux chargés d’émotions, surtout la nuit. Que l’on soit seul ou accompagné, notre regard balaye l’endroit en cherchant un contact visuel. Ces moments de grâce propices à l’introspection ou à la représentation, où l’on est en attente d’une rencontre, me semblent très photogéniques. Je me suis ensuite inspiré de Edward Hopper et son Nighthawks pour la réalisation.

 

 

 

 

 

      

 

Monter une telle série prend-il du temps ?

Cela se fait parallèlement à l’activité professionnelle. Lorsqu’une série est écrite et que le casting me parait cohérent, la réalisation me prend généralement deux ou trois semaines.

 

 

l'auteur

Julien Benhamou
41 rue des Gatines
75020 Paris
06 62 43 23 07



benhamou.julien(at)free.fr
www.julienbenhamou.com

 

 
   

 

Vous aimer faire poser des personnages ?

Je suis très souvent en recherche d’authenticité dans mon travail. J’ai pour habitude d’installer un dispositif de prise de vue et de voir comment réagissent les modèles, comme dans les séries Miroirs ou Dancing. Pour cette série, le temps de pose très long m’obligeait à figer les personnages et à les diriger.

 

 

     

     

 

Qu'est-ce pour vous qu'une photographie réussie ?

Pour moi, c’est une photographie qui reste en tête, que l’on prend plaisir à revoir et qui intrigue. Si en plus elle peut provoquer l’imagination, alors là c’est gagné!

 

 

     

     

 

Quel matériel avez-vous utilisé pour cette série ?

J’ai utilisé un Mamiya RZ, avec un dos 6x7 cm. Je travaillais en film Portra 160NC que je ne poussais pas mais que j’exposais pendant 4 secondes.

 

 

     
     

 

 

 

 

 

Vous avez des projets comparables en route ?

Je travaille actuellement sur une série qui s’intéresse à la notion de bonheur!

 

 

dernière modification de cet article : 2009

 

 

 

tous les textes sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs
pour toute remarque concernant les articles, merci de contacter henri.peyre@(ntispam)phonem.fr

une réalisation phonem

nouveautés
galerie
technique
matériel
stages
adresses
librairie
boutique amazon
magasin arca-swiss 

plan
forum
liens
contact
radio-labo

abonnement gratuit
recherche sur le site
(chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)