[abonnement gratuit]

l'auteur

  

Philippe Ossette

possette@orange.fr

Travaille dans le secteur de l'automobile

En 1998, rencontre la photographie et les photographes
grâce à galerie-photo
Découvre un continent et décide de le parcourir
Depuis se ruine méthodiquement en livres et matériels, sans aucun scrupule

 

 

Photographies de
Philippe Masson

 

Les claies de séchage

par Philippe Ossette

 

Faire sécher dans de bonnes conditions ses tirages après une séance de travail demande un peu d'espace et de matériel. Il existe plusieurs claies d'occasion de différentes marques, mais elles sont rares et un peu onéreuses. Le but de l'article est de vous proposer d'en « autoconstruire » pour une somme modeste.

Introduction

Il faut d'abord déterminer la taille des claies. La taille des claies est bien sûr supérieure à la taille du tirage. Pour des 30x40 cm ou des 50x60 cm, on voit tout de suite que les dimensions pénalisent l'encombrement dans un labo/salle de bains ou même un labo avec une pièce dédiée.

Le modèle de claies que nous proposons peut se construire à la taille que vous souhaitez, vous pouvez soit empiler les claies sur une table, soit les fixer au mur avec deux supports ; et le tout pour un coût entre 50 et 100 euros, selon la taille. Plus c'est grand, plus c'est cher. 6 claies permettant de sécher 6 tirages de 40x50 cm coûtent 50 euro environ. C'est un modèle modulable, vous pouvez commencer avec des 20x30 cm posés sur une table, et avec le même principe, faire un peu plus tard des 80x90 cm. bref, c'est du sur mesure pour une poignée de cerises.

Les claies se composent de plusieurs éléments :

- le cadre
- la toile
- les supports

Les matériaux

Le cadre est construit en gaine PVC électrique, assemblé avec des raccords coudés. Le diamètre de 16 mm est largement suffisant. La taille des tuyaux en modèle standard se trouve soit en 2 m soit en 2,40 m.

La toile est de la toile moustiquaire en plastique, éviter l'alu pour ce grillage, cela se colle difficilement et le risque de rayures de la gélatine humide des tirages est réelle. Vous pouvez choisir les modèles parfumés à la citronnelle.

Les supports sont des tubes PVC de plomberie de 40 mm et sont largement suffisants pour la réalisation. La longueur est fonction du nombre de claies. Un écart de 8 cm entre chaque claie est suffisant.

Il est impératif, avant de commencer à fabriquer, de choisir le modèle de claie que vous souhaitez : soit à fixer au mur soit à poser sur une table.

L'assemblage du cadre

Après avoir découpé les tubes à la longueur souhaitée, en prenant garde d'éliminer la partie évasée, choisir le type de claies que vous souhaitez. Passer un léger coup de lime de fer à chaque extrémité pour une soudure à la colle vraiment solide. Ne pas hésiter à ébavurer avec un papier de verre gros grain. Assembler avant collage chaque claie, puis démonter les claies et coller. Laisser agir une petite demi heure. Pendant ce temps- là, préparer la toile à la bonne taille et/ou construisez les supports.

Collage de la toile

Attention les toiles pour moustiquaires sont de tailles différentes, 1 m de large généralement mais 2, 3, 1,5 m en longueur. La découpe est parfois fantaisiste surtout dans les longueurs. On a généralement de beaux escaliers !

Attention se munir de gants. J'ai choisi d'étendre la colle à la main. Le faire au pinceau est possible mais on risque d'en utiliser plus et d'en faire couler partout. La colle se nettoie à l'eau chaude sur les mains. Cela rappellera à certain les cadeaux de fête des mères avec une célèbre colle au parfum de lavande et un petit logo écossais.

Après avoir découpé la toile avec un cutter et une règle à la dimension élargie de 8 cm de chaque côté, commencer l'encollage. Poser la toile sur une table protégée par du papier. Positionner le cadre en laissant de chaque côté 3 à 4 cm. Déposer sur le tube du petit côté un filet de colle. Avec une main, plaquer la toile, avec la seconde étaler la colle, avec la troisième en remettre une couche. Pour les gens normaux, réaliser les étapes deux et trois en même temps. Après la dépose du filet de colle, il est judicieux de patienter une ou deux minutes, le temps que la colle commence à réagir. En profiter pour respirer fortement et se remémorer cette odeur de lavande d'enfance lorsque que nous collions des images dans nos cahier scolaires ou du chocolat P.....n. Ne pas encoller les coins, les garder pour la fin.

Une fois la toile collée, laissez reposer pendant 5 minutes. Pendant ce temps, faites la deuxième claie par exemple. Découper le surplus de moustiquaire, proprement avec un cutter.

Pour les angles, découper la toile avec des ciseaux et la plaquer de la façon dont on recouvre son livre de lecture du CM2. Lâchez vous, il faut que la colle déborde un peu pour une bonne adhésion. Étalez là avec les doigts. Ne pas lécher.

Construction du Support

Pour un support mural, prévoir deux tubes de PVC d'égale longueur, ainsi que 4 bracelets de fixation correspondant au diamètre choisis pour deux petites équerres (facultatif). On perce ces deux tubes de part en part avec une perceuse à colonne (c'est mieux) au diamètre des supports de claies.

Ces supports peuvent être faits avec des tuteurs à tomates ou des tiges de tension pour grilles de jardin. Bien les choisir de type plastifié, c'est impératif pour éviter la trace de la goutte qui coule sur la rouille et tache le beau tirage. Le module de séchage peut être laissé à demeure ou se replier si l'on rajoute du tube PVC sur l'une des colonnes, en faisant un coude, on utilise un PVC en carquois et les grilles se plaquent sur les colonnes. Gain de place garanti.

 

   

 

dernière mise à jour : 2014

 

     

 

tous les textes sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs
pour toute remarque concernant les articles, merci de contacter henri.peyre@(ntispam)phonem.fr

une réalisation phonem

nouveautés
galerie
technique
matériel
stages
adresses
librairie
boutique amazon
magasin arca-swiss 

plan
forum
liens
contact
radio-labo

abonnement gratuit
recherche sur le site
(chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)