[abonnement gratuit]

l'auteur

Thomas Goupille

Né en 1973 à Paris
Études de Lettres à la Sorbonne
En 2000, réalisation de son premier documentaire
En 2005, traducteur dans l’audiovisuel
En 2012, lancement de cinq26
la première revue audiovisuelle
exclusivement consacrée à la photographie.

http://www.cinq26.com
 

 

 

 

Cinq26
Magazine vidéo sur la photographie

 

Entretien avec Thomas Goupille, fondateur du magazine

Thomas, pouvez-vous nous présenter le magazine Cinq26 ?

Cinq26 est la toute première revue audiovisuelle entièrement et exclusivement consacrée à la photographie !

C’est un projet qui est né d’un constat et d’un désir : le constat que la photographie est la grande oubliée du petit écran et le désir de voir et d’entendre ceux qui font la photographie : les photographes, bien évidemment, mais aussi les tireurs, encadreurs, galeristes, historiens d’arts, musées, constructeurs, revendeurs… bref, d’approcher le monde de la photographie dans son ensemble.

 


Le numéro 1 de Cinq26

 

Cinq26 est une revue exclusivement audiovisuelle. De ce fait, elle ne concurrence pas et ne cherche pas à concurrencer les magazines de la presse écrite. D’ailleurs elle n’aborde pas les mêmes champs : pas de news sur les derniers appareils, pas de test, pas de conseils pour aborder telle ou telle technique, et surtout pas d’actualité. Nous allons à la rencontre de gens qui nous parlent de leur métier, de leur art ou de leur passion.

Cinq26 s’inscrit dans une démarche documentaire, les films ne sont pas inscrits dans le temps. De ce fait, on peut dire qu’elle a une visée encyclopédique. Les différents numéros seront disponibles à la vente sans limitation de temps.

Cinq26 fait ce pour quoi l’image animée est faite : donner à voir et à ressentir, mais aussi à entendre.

En tout, le premier numéro propose 13 films, regroupés en cinq sujets, pour un total de 2h10 d’images ! Autant dire qu’il y a de quoi faire !

 


24'37" - et puis s'en vont... Une rencontre en trois films avec le photographe Eric Franceschi autour de son livre Et puis s'en vont... photographies politiques (à voir dans le numéro 1)

 

En quoi considérez-vous que le concept est particulièrement novateur ?

Parce que c’est la toute première fois que les amoureux de la photographie se voient proposer des reportages et documentaires qui leur sont exclusivement destinés, sur une base magazine régulière (tous les trois mois).

Parce que Cinq26, de par son format, son mode de diffusion et sa totale indépendance, peut s’affranchir de tout formatage et se permettre d’aborder les sujets en profondeur.

Dans Cinq26, c’est la rencontre qui guide le film, c’est elle qui détermine ce que sera le scénario final, pas le dossier ni les recherches que nous avons pu faire en amont. En documentaire, sur des sujets ouverts, on ne trouve que très rarement ce que l’on est venu chercher, et sauf à vouloir à tout prix faire rentrer les images que l’on a tournées dans le scénario que l’on s’est imaginé avant le tournage, il faut savoir faire preuve d’une grande flexibilité. Nous n’avons qu’une seule contrainte : que le résultat soit bon !

 


16' 50" - Visite au labo - François Cana est le responsable du laboratoire d'essais photo de la Fnac. Ses jugements, attendus des clients et redoutés des constructeurs, font référence. Visite guidée d'un laboratoire mythique
(à voir dans le numéro 1)

 

Pourquoi le nom de Cinq26 ?

C’est un clin d’œil ! L’anecdote faite nom !

Aujourd’hui, les appareils photo filment, parfois mieux que les caméras. Ils sont d’ailleurs le complément idéal sur nombre de tournages. Celui que j’ai utilisé sur les tout premiers tournages a une particularité pour le moins contraignante : il ne peut enregistrer que 5 minutes et 26 secondes d’affilée ! Il faut donc le réenclencher toutes les 5 minutes 26 secondes ! Autant dire que cette contrainte s’est très vite transformée en obsession ! À l’heure de trouver un nom à la revue (ce qui n’est pas une mince affaire !) il m’est vite apparu comme une évidence : un nom étonnant, qui ne correspond à rien de connu, comme cette nouvelle revue, et surtout un nom qui n’est pas marqué, un nom ouvert qui ne nous enferme pas dans une catégorie ou un style de photographie. Car Cinq26 est la revue de toutes les photos, comme j’aime à dire, sans distinction de style, de classe ou de genre !

Le premier numéro de Cinq26 est également sorti le 26 mai !

Et puis 5 fois 26, cela fait 130, 130 minutes, 2 heures 10, la durée de ce premier numéro !

 


18'45" - Profession encadreur - A la découverte d'un aspect méconnu et pourtant primordial de la photographie. Rencontre avec Patrick Bouteloup et Didier le Tumelin, du CIRCAD. Ils racontent leur métier, leur passion, et la relation très étroite qu'ils entretiennent avec les artistes...
(A voir dans le numéro 1)

 

Quel a été votre parcours professionnel ?

Au beau milieu de mes études de Lettres, je me suis enfui au Texas avec une caméra afin de tourner mon premier documentaire, un film sur l’économie de la peine de mort dans cet État. Trois autres films ont suivi. Mais les contraintes économiques et surtout éditoriales inhérentes à ce métier m’ont poussé à m’en éloigner. Je suis resté dans l’audiovisuel en devenant traducteur des films des autres.

Cinq26 est né, car la technologie actuelle permet enfin de se libérer d’une bonne part de ces contraintes et autorise la réalisation de films et de projets dans lesquels aucun producteur ne voudrait risquer son argent…

Mais il ne faut pas croire pour autant que Cinq26 est une revue « faite à la maison », ou qu’il s’agisse de « sous-télé », bien au contraire ! Elle nécessite un véritable investissement, tant en temps qu’en argent. Au total, 12 personnes ont participé à la réalisation du premier numéro : monteurs, cadreurs, ingénieurs du son, graphistes… Tous professionnels reconnus, attirés par ce projet un peu fou, certes, mais tellement frais et libre !

Concernant la photographie, c’est ma passion personnelle. Je la collectionne et je la pratique également (en amateur) depuis de nombreuses années. Cinq26 est donc une suite logique à mon parcours, l’association d’un métier avec une passion…

 

Pensez-vous que ce parcours a orienté Cinq26 ?

C’est un parcours assez libre, il me semble, guidé par l’envie et la curiosité. En cela, je pense qu’il a grandement influencé Cinq26 ! Je n’ai pas lancé Cinq26 pour faire de la production ou revenir à la réalisation, mais parce que j’avais envie de cette revue !

 


14'28" - Le chimigramme - Premier rendez-vous avec Odile Bernard Schröder qui présente le chimigramme, un étonnant procédé au croisement de la peinture et de la photographie...
(A voir dans le numéro 1)

 

Que trouvera-t-on dans le prochain numéro de Cinq26 ?

Il est encore trop tôt pour le dire ! Nous sommes actuellement en tournage et en montage des numéros deux et trois. Une fois les films montés, nous pourrons déterminer les sommaires.

Mais je peux quand même vous dévoiler certains des sujets en préparation pour les numéros deux et trois : un document sur Diamentino Labo Photo, l’un des derniers tireurs argentiques grand format, un dossier sur le Festival Européen de la photo de nu, où nous avons passé 4 jours, un nouvel opus avec Odile Bernard Schröder, qui cette fois-ci nous présentera le cliché-verre et un dossier sur Leica, nous revenons tout juste du tournage à Solms, en Allemagne. Nous prévoyons également un film sur la Foire Internationale de la Photo de Bièvres. À tout cela s’ajouteront plusieurs portraits d’artistes sur lesquels nous sommes encore en train de travailler…

 


56'08" - Week-end à Varsovie - A l'occasion de la manifestation Where is Art ? Cinq26 est parti à la découverte d'une ville et d'un pays où, en matière de photographie, beaucoup reste à découvrir. Historiens d'art, galeristes, archivistes et artistes dressent un état de la photographie en Pologne...

 

Comment fait-on pour s'abonner à Cinq26 ?

On ne peut pas ! Du moins pas pour le moment. Ce premier numéro est une mise en place. Des abonnements seront certainement proposés dès le deuxième numéro, qui sortira fin septembre.

Pour le moment, Cinq26 n’est disponible que sur support DVD et en vente en ligne sur notre site internet. C’était le support et le moyen de diffusion les plus simples et évident à mettre en place rapidement. Nous sommes en train de travailler à sa distribution dans des points de vente physiques, et nous sommes également en train d’étudier les possibilités de diffusion en ligne.

 

Aller sur le site de Cinq26

 

 

dernière modification de cet article : 2012

 

 

tous les textes sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs
pour toute remarque concernant les articles, merci de contacter henri.peyre@(ntispam)phonem.fr

une réalisation phonem

nouveautés
galerie
technique
matériel
stages
adresses
librairie
boutique amazon
magasin arca-swiss 

plan
forum
liens
contact
radio-labo

abonnement gratuit
recherche sur le site
(chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)