ete 2020 

[abonnement gratuit]

l'auteur

  

Marcel Couturier


Né en 1952
Menuisier de formation
Passionné de grand format et de montagne
Réside à Dijon, région Bourgogne
macouturier@numericable.fr
 

 

Fabriquer
un bouchon d'objectif

par Marcel Couturier

 
Qui n’a pas acheté un objectif d’occasion dépourvu de ses bouchons ? De surcroît un  objectif de gros diamètre ou  de fabrication ancienne  hors-cotes par rapport  au standard actuel. Certes  maintenant il y a l’impression 3D, le « fab lab », mais un beau bouchon avec des matériaux de votre choix (cuirette, cuir ou placage bois…) c’est pas mal non plus.

objectif g claron 11/270
G CLARON WA 11/270 diamètre 115 mm

 

Nous décidons de fabriquer un bouchon d'objectif
pour ce G Claron de 270mm.

 

Peu d’outillage nécessaire

Compas, pied à coulisse, réglet, cutter, ciseaux, pinceau, petite pince, un élastique, une cale de mousse, et papier de verre feront la joie de vos travaux.
 
Matériaux utilisés :
Carton : carton gris 1,5 mm ou 2 mm d’épaisseur (celui utilisé pour les dos de l’encadrement)
Feutrine : feutrine adhésive
Revêtement de votre choix, cuir, cuirette, skaï, skivertex, tissu, placage bois
Le skivertex Winter est une matière d’habillage en feuille utilisée en reliure  
Film plastique : type Noblessa
Ces matériaux sont disponible en magasin beaux-arts et grande-surface de bricolage
Colle : BE 25 colle blanche vinylique. Temps de prise 20 minutes.

 

Les étapes

1/ Relever les cotes : diamètre et hauteur.
2/ Déterminer le diamètre capable* du fond  en tenant compte de l’épaisseur du revêtement interne.

* le diamètre capable correspond à la cote nominale de la couronne externe de l’objectif, qu’il faut augmenter de 2 fois la valeur de l’épaisseur des revêtements internes.
Dans notre cas,
- diamètre de couronne de l’objectif 115 mm,
à cela s’ajoute
- 2 fois 4/10 de feutrine intérieur de couronne et de rabat de revêtement extérieur de la couronne.
Donc diamètre capable de 115,8 mm.

Il n’est pas nécessaire de mettre de jeu du fait de l’entrée que donne le chanfrein, ainsi l’emboîtement du bouchon est auto- serrant.
 
 
3/ Tracer le cercle, le découper. Soit vous avez un cutter circulaire pour découper un rond parfait; soit vous n'en possédez pas ; pas de panique, aux ciseaux cela va très bien, il suffira de lisser le pourtour avec une cale et le papier de verre pour éliminer les reprises. C’est la cote de fabrication la plus importante à tenir, d’elle découle le bon maintien du bouchon sur l’objectif.


schema de montage
 
 
4/ Débiter la bande périphérique (mettre au moins 5 cm de plus en longueur) il faut donner de l’entrée sur un coté de la bande en biseautant (cale et papier de verre) ce sera la partie interne de la couronne.
 

5/ Mettre en forme de la bande périphérique : pour la cintrer il faut lui donner de la souplesse en humidifiant les deux faces (attention humidifier seulement, pas les grandes eaux). Attendez  environ une minute le ramollissement de votre matériau. Maintenant vous pouvez cintrer celui-ci tout doucement : laissez à la matière le temps de s’adapter (aidez-vous d’un objet cylindrique, boite de conserve, rouleau, carton…)

 

cintrage bord

 

Lorsque le cercle est formé, maintenez-le avec deux pinces. Faites en sorte d’avoir un cercle plus petit que votre rond de carton, cela vous facilitera la tâche pour le collage (effet ressort autour du fond).
 

6/ Laisser sécher le montage au soleil, la bande carton doit redurcir.
Lorsque celle-ci est sèche procédez à l’ajustement en prenant le soin de réaliser un joint biseauté ou « scarf ». La proportion de longueur cette coupe doit être de  8 fois l’épaisseur. C'est-à-dire pour une épaisseur de 2 mm votre longueur sera de 16 mm ; ceci a pour objet d’augmenter la surface de collage, d’où une meilleure résistance par rapport à un joint de bout. Mais personne ne vous tiendra rigueur si la proportion n’est pas vraiment respectée.

joint scarf


7/ Pour le collage de la bande, si vous n’avez pas de grandes mains faites vous aider pour positionner l’élastique (un bloc de mousse peut aider à éviter le basculement de la bande) ; l’élastique doit être positionné en partie basse le plus près du rond de carton.
 
Je conseille de faire un essai sans colle, cela vous permettra de découvrir les aléas de la méthode.
 
Prêt ? C’est parti :
Déposer un filet de colle sur la longueur de la bande (partie interne à l’opposé du chanfrein d’entrée, un point de colle sur le joint biseauté).
Ecarter la bande, positionner-la autour du rond posé à plat sur un matériau ne craignant pas la colle, refermer le cercle, mettre en place l’élastique puis la pince sur le joint.
Mettrez à sécher.
Ayez la patience d’attendre que votre colle soit bien durcie.

collage


8/ Après séchage complet vous pouvez retirer l’élastique et la pince.
Vérifier l’emboîtement du bouchon sur l’objectif.
Arrondir au papier de verre les bords extérieurs pour éviter d’avoir des arêtes vives.
 
9/ Vous pouvez passer à présent à l’opération de collage de la bande externe ; celle-ci est débitée plus large pour permettre le rabattement des bords.
Après collage périphérique de la bande il faut l’échancrer pour pouvoir la rabattre sur le dessus du bouchon et à l’interne de la couronne.

echancrage de la bande


 
10/ Collage de la feutrine sur la partie interne de la couronne

collage feutrine

 


11/ Il ne reste qu’à découper un rond de feutrine pour l’intérieur du bouchon et un rond en matériau de votre choix pour l’extérieur, coller et mettre sous presse  en intercalant la mousse qui permettra une répartition uniforme de la pression de serrage.

mousse


 
Si vous ne disposez pas de presse rien de dramatique il suffit d’un objet lourd (une dizaine de kilos)  pour assurer une pression suffisante le temps de la prise de colle. C’est le problème du collage à froid, mais rien ne s’oppose à utiliser une colle de contact, bien que je ne la préconise pas du fait du dégagement des vapeurs, pas bonnes pour la santé et peut être pour le traitement des verres de l’objectif.

 

Le résultat

résultat version cuirette
Version cuirette

version frêne noyer
Version frêne noyer

version cuir bombé
Version cuir bombé

Et voila le travail ! Il ne reste plus que la déco pour finaliser le look.

Si le  bouchon bombé version cuir vous intéresse, sachez que  dans ce cas il faut  fabriquer une matrice  de formage.
Bon courage.
 
 
Merci à Emmanuel Bigler pour sa relecture bienveillante et ses conseils avisés.

Merci à Georges Laloire pour ses corrections.

 

.

 

dernière mise à jour : 2020

 

     

 

tous les textes sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs
pour toute remarque concernant les articles, merci de contacter henri.peyre@(ntispam)phonem.fr

une réalisation phonem

nouveautés
galerie
technique
matériel
stages
adresses
librairie
boutique amazon
magasin arca-swiss 

plan
forum
liens
contact

abonnement gratuit
recherche sur le site
(chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)