[abonnement gratuit]

l'auteur

André MOUTON est photographe et passionné de grand format. Il a créé TAOS PHOTOGRAPHIC 
(1 impasse Laporte
11400 Castelnaudary)
taos@wanadoo.fr 

 

 

 

 

 

 

La Chambre Tachihara 45 BR

 

Les chambres pliantes Tachihara 45 ne mesurent que 21x21x8 cm et ne pèsent que 1,5 Kg. Elles figurent parmi les plus petites et les plus légères chambres 4x5’’ du marché. Elle sont entièrement fabriquées à la main à partir de bois de cerisier ( modèles F, GF ou GFR) ou de bois de rose (modèle BR) multi-centenaires et séchés naturellement pendant 3 à 4 ans. Ces chambres compactes, légères et très résistantes sont spécialement conçues pour un transport ‘sur le terrain’. Elles conviennent à la pratique du paysage, mais aussi du portrait, du fait de leur simplicité de mise en œuvre et de leur souplesse. Elles sont le fruit d’une longue tradition d’artisanat japonais née il y a plus d’un siècle.

 

Le modèle présenté en images est en bois de rose 
(BR : black rose) avec les parties métalliques chromées et un soufflet de cuir noir. Cette association la rend plus discrète que son homologue au métal doré et soufflet bordeaux. La fabrication est d’une grande qualité, les finitions sont excellentes. La mise au point par crémaillère est fluide et le blocage des mouvements par petits leviers est efficace. Bien sûr les performances en termes de mouvements sont modestes et ne peuvent rivaliser avec des chambres beaucoup plus chères et aussi plus lourdes. Mais pour un bon nombre d’applications et notamment le paysage, cette chambre convient parfaitement. On pourra utiliser sans difficulté les objectifs de 65mm (tirage min 68mm) à 300mm (tirage max 330mm), à condition qu’ils ne soient pas trop lourds. Les planchettes sont du type Linhof. Une particularité intéressante est la possibilité de translater le corps arrière sur 45mm vers l’avant. Cela permet à la fois de mieux équilibrer la chambre sur le trépied et de ne pas être gêné par l’extrémité de la planche de base lors de l’utilisation de grand angulaires. Le verre de visée est très lumineux, avec quadrillage et coins coupés. Un petit regret, l’absence de niveaux à bulles sur le corps arrière.

En conclusion, une chambre bien conçue et bien fabriquée que l’on aura plaisir à emporter sur le terrain. D’autant que son prix est des plus modérés !

 

Présentation en images

Photo n°1 : Chambre pliée – largeur 21cm, hauteur 21cm, épaisseur 8cm. Poids 1,5 Kg.

Photo n°2 : Chambre à demi ouverte

Photo n° 3 : Chambre ouverte –  Diamètre de l’ouverture de la planchette avant : 84mm. On remarque les leviers de serrage à l’avant et à l’arrière, ainsi que les échelles graduées .

Photo n° 4 :  Dos démonté – On remarque en partie supérieure les tirettes de verrouillage du dos et en partie inférieure les guides de bascule horizontale.

Photos n° 5 et n°6 : La chambre équipée d’un Apo-Symmar 150mm.

Photo n° 7 : La chambre en configuration grand angle. Le corps arrière est translaté de 45mm vers l’avant et le corps avant est complètement reculé. Le tirage minimum est de 68mm ce qui autorise l’utilisation d’un objectif de 65mm de focale dont le tirage optique est de l’ordre de 72mm.

Photo n°8 : Décentrement maximum du corps avant vers le haut de 40mm.

Photo n°9 : Bascules horizontales du corps avant (17°) et du corps arrière (23°).

Photo n°10 : Le cadre du verre de visée s’ouvre largement (50mm) et permet l’insertion de tous types de châssis, y compris certains châssis roll-film épais. 

Caractéristiques techniques

Chambre pliante 4x5 inches en bois de rose. Soufflet fixe en cuir souple. Base à double extension. Tirage max : 330 mm / min : 65 mm.
Objectifs utilisables : du 65mm ( ou 58mm avec planchette rentrante ) au téléobjectif de 400 mm.
Planchettes type Linhof.
Mouvements du corps avant :
Décentrement vertical 40mm vers le haut, 30mm vers le bas. Décentrement latéral : non.
Bascule verticale : à la base 30° vers l'arrière, 90° vers l'avant. axiale : non
Bascule horizontale : axiale +/- 17°
Mouvements du corps arrière : Décentrement vertical : non.
Décentrement horizontal : non.
Bascule verticale : à la base 30° vers l'arrière, 90° vers l'avant
Bascule horizontale : +/- 23°
Dos type springback, réversible horizontal/vertical.
Verre de visée très lumineux, quadrillé, avec lentille de Fresnel.
Poids : 1,5 Kg Dimensions (pliée) : 21 x 21 x 8 cm

Prix : 795 Euros HT

Autre modèles : 
Tachihara 45 F en bois de cerisier avec parties métalliques chromées et soufflet noir.
Tachihara 45 GF en bois de cerisier avec parties métalliques dorées et soufflet noir.
Tachihara 45 GFR en bois de cerisier avec parties métalliques dorées et soufflet bordeaux.

 

Un avis d'utilisateur (Alain Kauffmann)
le 12 septembre 2004

J'ai acheté il y a un an et suis en mesure d'apporter quelques commentaires :
- Superbes finitions à tous les niveaux 
- L'association bois-métal est harmonieuse 
- Installation facile sur un pied dépliage de la chambre sans problème, mouvements souples. 
- Pose de l'objectif aisé. 
Vous êtes en situation de prise de vue. Cadrage et mise au point ... c'est la que cela se corse. La chambre n'est pas en cause mais c'est plutôt le concept de ce type de folding. 
En effet malgré la douceur des boutons de serrage (par friction) le réglage d'une bascule pour une bonne mise au point peut devenir très vite une galére. Les guides n'étant pas "crantés", les mouvements sont réalisés en poussant ou retenant la planchette avant par exemple. Pour les bascules latérales, j'avoue rencontrer quelques problèmes de mise au point. Là, les réglages sont très difficiles.
Aussi la précision n'est-elle pas de mise. De plus, la légèreté des matériaux fait que l'on joue souvent sur la souplesse de l'ensemble et qu'il faut s'en souvenir et faire avec. Avec des optiques grands angles (j'utilise un 75) le problème est moindre... le diaph fait le reste. Mais si on monte en focale (avec le 150 mm j'y arrive, mais ...), je pense que les difficultés grandissent. Le dépoli fait son travail ... sans plus.

Ma conclusion :
C'est une folding pour goûter au grand format. Son prix est extrêmement attractif (900 € TTC). L'investissement et la perte financière qui en résultera si on n'aime pas le grand format ou si on change de matériel par la suite est supportable par tous. Aussi, je la conseille à toute personne désireuse d'apprendre à regarder, à penser en grand format. Personnellement, je vais encore apprendre mais je sais déjà que j'achèterais une Arca Swiss plus tard.

Alain Kauffmann 
freelance photographer 
Tél : + 33(0) 681 371 344 
www.alain-k-photographe.com 

 

dernière mise à jour : juin 2003

 

tous les textes sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs
pour toute remarque concernant les articles, merci de contacter henri.peyre@(ntispam)phonem.fr

une réalisation phonem

nouveautés
galerie
technique
matériel
stages
adresses
librairie
boutique amazon
magasin arca-swiss 

plan
forum
liens
contact
radio-labo

abonnement gratuit
recherche sur le site
(chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)