[abonnement gratuit]

revue de presse

 

 

 

 

 

Dossier de presse

Contact :
Henri PEYRE
henri.peyre@phonem.fr

Objectif Digital n°1 - Juillet-Août 2003

Voici un autre site communautaire mais cette fois-ci en français. En effet Galerie-Photo propose un contenu mis à jour régulièrement et surtout contient des rubriques techniques très intéressantes ainsi qu'un forum assez fréquenté. On notera également la présence d'une section galerie qui héberge quelques artistes pour le moins talentueux... un site qui mérite un détour...

Photo - Janvier 2003

Le Photographe - Septembre 2001

Galerie-photo.com est un des premiers sites dont nous avons parlé dans cette rubrique Internet. Fédérant les passionnés du grand format, il attire une moyenne d'un millier d'internautes par jour. Encouragé par ce succès, Galerie-photo n'a cessé de s'enrichir au fil du temps : après avoir développé des rubriques sur les appareils, les procédés, les stages de formation, les adresses utiles, après avoir mis en place un forum et une galerie d'images, galerie-photo.com dispose aujourd'hui d'une boutique dédiée au matériel de prise de vue. On trouve notamment des chambres Wista, la gamme d'objectifs Schneider ainsi qu'une sélection de chambres en kit. A voir sur grand écran, bien sûr...

 


www.laphotographie.com  
(entretien accordé en mai 2001)

Qu'est que " la photographie haute résolution " ? 

Aujourd'hui tout le monde parle de la résolution et c'est devenu une préoccupation majeure du monde de la photographie. Si on essaie de poser strictement les termes qu'on emploie, la résolution est la quantité de données (ce qu'on appelle la définition) stockée sur un support de taille défini. C'est une densité de données. Dans le cas de la pellicule photographique argentique, on voit tout à fait ce que c'est : la capacité d'une pellicule à recevoir et enregistrer les informations lumineuses reçues sur une surface définie. Si on compare 2 pellicules de résolution différente placées derrière le même objectif, la pellicule qui a la meilleure résolution permettra d'obtenir une photographie plus nette, plus riche, avec des couleurs meilleures. Si on place 2 capteurs numériques derrière une fenêtre photographique de même taille, toutes performances égales par ailleurs, le capteur numérique qui a la meilleure résolution sera celui qui enregistrera la plus belle photographie.

C'est ce qui fait que tout le monde aujourd'hui ne parle plus que de la résolution. La résolution rassure le photographe apollinien : le poids, la taille de la photographie réalisée est une mesure objective de la qualité technique du produit. Il peut penser : "Mon rendu est parfaitement conforme à l'immensité du réel que j'ai sous les yeux. C'est moi qui lui suis le plus fidèle, qui le rends le plus exactement comme il l'est". La résolution apparaît comme un repère fixe et objectif dans une discipline à caractère artistique. La résolution enflamme le photographe dionysiaque : "j'ai l'appareil photo le plus puissant" comme "j'ai la voiture la plus puissante". La résolution fait donc vendre : elle permet aux fabricants d'appareils numériques d'imposer le nouveau modèle aujourd'hui et de le démoder aussi sec demain. Son importance est tout autant psychologique qu'objective.

Dans ce contexte le site Galerie-Photo s'intéresse à la "haute résolution". Notre définition: : une photographie de "haute résolution" est une photographie réalisée avec un appareil de format supérieur ou égal au format 6x9 ou, du point de vue numérique, une photographie de poids supérieur à 50Mo en natif, avant tout retraitement. Ce sont des photographies faites avec tous les formats à partir du 120 jusqu'à la chambre. Ces photographies sont généralement faites en argentique puis tirées soit en traditionnel soit en numérique. On peut travailler avec des images dont le poids moyen est autour de 130Mo. Pour comparaison les appareils numériques grand public sont autour de 3Mo. La quantité d'information stockée sur une prise de vue 24x36 correspond à environ 30 Mo. Donc nous nous intéressons à une photographie de très haute qualité, qui concerne avant tout des professionnels ou des passionnés.

Qu'est-ce qui différencie cette dernière de la photographie dite classique ? Dans l'esprit, dans la technique, les débouchés ? 

Il y a bien entendu cette question de la résolution que nous venons d'évoquer. Mais avant tout il y a une question de philosophie de la prise de vue, induite par des appareils qui privilégient la qualité du résultat au détriment du confort d'utilisation. Ces appareils, parce qu'ils sont de grand format, sont lourds, voyants et peu maniables : le photographe qui les emploie est, de fait : - soucieux de capter le plus d'éléments possible du réel (et cela l'intéresse en plus du cadrage) - prêt à porter un matériel très encombrant plusieurs jours de suite pour un résultat d'une photographie tous les mois (au lieu qu'il couvre une journée avec 6 pellicules) - coincé pendant des heures devant son ordinateur en numérique pour enlever jusqu'au dernier défaut de sa vue et équilibrer exactement comme il le désire (et non occupé à choisir un cliché particulièrement bon d'une série de 300 pris en rafale) - amoureux du temps long et patient constructeur (et non voyeur ou voleur de photo).

Peut-on parler de plusieurs types de " photographies haute résolution " ? (les formats par exemple) 

Il est certain que plus le format est important et plus le photographe se voit conduit à cette philosophie de prise de vue. Mais ce n'est pas tant le format qui compte que l'habitude qu'on prend de lui. Si vous êtes fauché, vous pouvez avoir une attitude de photographe grand format avec un petit format dans les mains. La photographie que vous allez faire dans un instant va devenir, parce qu'elle vous coûte et qu'elle est rare, quelque chose d'énorme, que vous allez essayer de faire le mieux possible en y investissant toutes vos forces et votre talent. Vous allez peut être faire des croquis, composer la vue, faire poser des proches. Vous êtes conduit vers une photographie réfléchie et responsable. Si on vous dépose sur une île déserte avec votre réflexe et 2 pellicules, pas une de plus, et que vous savez que vous resterez 6 ans sur place, vous allez sentir en vous monter ce sentiment qu'ont les photographes de grand format au moment de la prise de vue.

Comment voyez-vous l'avenir de " la photographie haute résolution " dans le futur avec l'avènement du tout numérique ? 

C'est très difficile de faire le moindre pronostic. Pour l'instant, l'argentique est très loin d'être dépassé au niveau de la prise de vue. Il existe des systèmes de studio. Ce sont des dos qu'on attache à un boîtier ou à une chambre classique. Un long fil vous relie à la table où il y a l'ordinateur. C'est hors de prix et peu pratique. Cela ne présente d'intérêt que pour des studios où il faut faire tout très vite et où la photographie est le résultat d'un travail d'équipe. Ainsi on peut amortir le matériel en continuant de parler de qualité photographique. La bonne chaîne pour le photographe individuel est aujourd'hui : en format 120 : prise de vue argentique - numérisation sur scanner à pseudo-tambour pour les formats supérieurs : prise de vue argentique - numérisation sur scanner à pseudo tambour ou scanner à plat Dans tous les cas c'est l'impression numérique qui donne la meilleure qualité de résultat, permettant d'accepter quasiment tous les supports y compris les papiers d'art, et la plus durable (deux siècles pour un tirage couleur en condition d'exposition là où la photographie argentique atteint péniblement une trentaine d'années).

Que peut apporter Internet à la photographie " haute résolution ", à ses photographes ? 

De l'information, et surtout de l'information. La photographie "haute résolution" est très technique. Vous ne trouvez pas d'information dans le circuit de distribution traditionnel qui est entièrement tourné vers la consommation de masse.

Les photographes de " la photographie haute résolution " sont-ils déjà bien présents sur Internet ? 

Aux Etats-Unis, oui. Les photographes à la chambre en particulier sont très nombreux. Le pays est riche et plus de photographes qu'ici peuvent accéder à des appareils et à des procédés chers parce que rares. Et comme ils sont maintenant assez nombreux là-bas, les prix des matériels sont plus abordables que chez nous. Il y a également une deuxième raison dont on se rend bien compte quand on se promène sur le net. Elle tient à la dimension extraordinaire des merveilles naturelles américaines. Il y a un genre américain de la photographie de paysage. Elle consiste à se mettre le plus grand appareil photographique possible devant le plus vaste paysage possible, pour en prendre le plus possible. C'est terriblement humain !

Pourquoi faire un site sur la photographie haute résolution ? 

Pour apporter de l'information. A vrai dire, me passionnant moi-même pour la photographie haute résolution, j'ai eu un mal fou à trouver cette information dont j'avais besoin pour avancer. L'idée m'est venue au fur et à mesure que je récoltais de l'information de la mettre en ligne, pour que d'autres en profitent. Puis aussi parce qu'on cherche toujours mieux quand c'est pour donner à autrui. Pour soi-même on est souvent plus accommodant avec ce qu'on ne sait pas. On fait des compromis. Quand vous faites pour d'autres vous ne pouvez pas vous laisser aller. L'honnêteté vous commande d'aller jusqu'au bout le mieux possible. Mettre en route ce site m'a apporté énormément ! Maintenant que le site tourne l'information vient toute seule et les uns et les autres me signalent leur activité dans le secteur. C'est à mon tour de m'enrichir !

Quel public le site " galerie-photo " touche-t-il ?

Le site touche avant tout des photographes. C'est tout à fait normal en ce sens que le grand public ignore jusqu'à l'existence des chambres. Si vous faites des photographies à la chambre dans la nature, les gens vous prennent en sympathie parce que vous avez "un vieil appareil". Vous passez pour un doux dingue. Par ailleurs le propre d'Internet est de permettre à de petites communautés de se regrouper. C'est exactement ce qui se passe avec ce site où il y a une grande fidélité de la fréquentation. Nous essayons de veiller à ce que le ton général soit celui de la vulgarisation. Il y a des articles très techniques, mais l'ambition du site est avant tout de donner aux visiteurs l'envie de faire de la photographie.

Pourquoi le nom de " galerie photo " ?

Le nom du site insiste sur la primauté que l'on veut donner à la photographie elle-même. Le danger avec la photographie haute résolution, qui est très technique, danger qu'on observe également avec la montée en puissance du numérique, est que les photographes se noient sous la difficulté technique. La fascination pour l'outil est une dérive traditionnelle parce qu'il faut bien reconnaître que les outils sont beaux et intelligents. Ceci étant, sur ce site on privilégie la qualité de la photographie.

Que propose-t-il aux photographes ? 

Le site propose autour d'une galerie en ligne un inventaire des moyens matériels et humains nécessaires à la réalisation des photographies de haute résolution. Vous y trouvez des articles, des cours, tout le matériel, toutes les adresses (galeries, commissaires-priseurs, marchands, laboratoires, salons…), des annonces et l'actualité du secteur.

Quels sont vos projets à moyen et long terme ?

Il y a deux grandes orientations.

La première concerne les articles sur le site : 
Nous voulons ouvrir le plus possible à ceux qui ont quelque chose d'intéressant à dire. Les photographes en haute résolution sont des passionnés et ont envie d'échanger. Un certain nombre d'entre eux nous font déjà des articles et c'est merveilleux. Il faut absolument essayer de faire un lieu où l'on puisse permettre à chacun de communiquer sur le domaine où il excelle. J'ai toujours pensé que l'avenir était à des médias d'expert parce que le niveau général du lectorat augmente. Sur un site de spécialistes, le niveau du lectorat est déjà naturellement élevé et ce besoin est renforcé. Il faut donc que les rédacteurs soient des experts. On ne peut pas avoir un fonctionnement de magazine grand public avec des journalistes généralistes ou vaguement spécialisés dans un domaine. Il faut uniquement me semble-t-il assurer une correction du site et veiller à ce que le niveau de langue et le niveau technique restent compatibles avec une approche soucieuse de vulgarisation.

La deuxième concerne la galerie. Nous sommes à la recherche de photographes qui répondent à une ligne graphique très particulière, qui nous semble être celle de la photographie haute résolution. Dans la mesure où la haute résolution est une démarche qui consiste à améliorer le plus possible les qualités de l'objet que vous avez dans les mains, cette photographie, nous sommes amenés à privilégier les photographes qui ont une vraie réflexion sur l'objet photographique, qui considèrent la photographie comme quelque chose en soi, une fin, infiniment supérieure à l'information qu'elle transmet. Cela va bien au delà de la qualité du cadrage, puisque le cadrage peut aussi aider à "transmettre". On va jusqu'à l'idée que la seule chose à transmettre est que la photographie en tant que matière est infiniment là, sous notre œil. Qu'elle n'a rien à transmettre que son extraordinaire présence. Ce simple fait qu'elle est là. C'est pour cela que la ligne photographique du site est poétique. Je pense que derrière la question de la résolution en photographie se joue purement et simplement la question du statut de la photographie, qui est en train de devenir un art à part entière.

 


Pixel Actu - www.pixelactu.com  
(Benoît Pupier) - 13/11/2000

Coup de coeur de ce butinage, Galerie-photo.com se définit comme le site français de la photographie haute résolution. Allez chercher via le lien "http://www.galerie-photo.com/a_proposdusite.htm" quelques propositions de définitions et d'explications de la démarche. En attendant, prenez cette citation comme fil conducteur : "amoureux du temps long et patient constructeur (et non voyeur ou voleur de photo)". Ainsi se peignent les créateurs de ce site. Joli programme !
Si la présentation en ligne de leurs travaux permet aux photographes de proposer ceux-ci à la vente, le site semble dépasser un propos uniquement commercial. Par un dialogue entre textes et images, la galerie offre une confrontation esthétique au monde, gardant un regard sur les techniques et procédés. Le parcours se poursuit aussi avec d'autres rubriques : occasions, matériels, technique du grand format. Dans cette dernière, on trouve de nombreux articles ou fiches techniques fort intéressants, comme un papier reprenant une étude du Wilhelm Imaging Research Center sur la longévité des tirages photographiques ou encore une présentation de la gamme de scanners Imacon Flextight. Bref un site à suivre.
© Pixel Actu 13/11/2000


Le Photographe - Juillet/Août 2000

Galerie-photo.com a été créé par des passionnés du grand format pour des passionnés du grand format. Il ne s’agit pas vraiment d’un site professionnel mais plutôt d’un lieu de rencontre pour communiquer, échanger, faire savoir. Inutile de chercher une information technique pointue, l’idée des concepteurs est plutôt de conquérir de nouveaux adeptes en leur vantant les mérites de la photographie haute résolution.

Où commence la haute résolution ?

Le terme est un peu confus, sans doute est-ce exprès. Car on parle bien de photographie traditionnelle et numérique. En fait par « haute résolution » il faut comprendre grand format. Cela va même un peu plus loin car la « haute résolution » commence, pour les concepteurs, au 6x6 cm et pas en dessous. Le 4,5x6 cm est boudé pour une raison obscure… C’est pourtant un format tout à fait honorable qui se développe vivement avec les dos numériques one shot.

Un site didactique

Le plus grand mérite de galerie-photo.com est d’inviter les amateurs à aller plus loin que le 24x36 mm. Les arguments sont nombreux dans ce sens mais malheureusement pas toujours très justes. Ainsi il est dit en introduction que « la qualité du résultat photographique est proportionnelle à la dimension du négatif ». C’est faire fi de l’optique et de la sensitométrie mais ce n’est finalement pas très grave car cet outil est jeune. Il ne demande qu’à s’enrichir et c’est ce que sont invités à faire les passionnés de photo en général et de grand format en particulier. On trouve, à la rubrique matériel, un résumé très succinct du catalogue de plusieurs fabricants. En plus des incontournables, on découvre quelques « exotiques » comme Zone V, Wisner ou Walker dont nous sommes d’ailleurs en train de tester un modèle (...).

Galerie

Si le nom de l’URL comporte le mot « galerie » c’est bien évidemment parce que le site héberge et présente des photographes et leur travail. Deux dossiers étaient en ligne lorsque nous y avons été et d’autres sont vivement attendus. L’internet est, faut-il le rappeler, un excellent moyen de montrer son travail et les sites spécialisés offrent de vraies possibilités.

 

 

tous les textes sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs
pour toute remarque concernant les articles, merci de contacter henri.peyre@(ntispam)phonem.fr

une réalisation phonem

nouveautés
galerie
technique
matériel
stages
adresses
librairie
boutique amazon
magasin arca-swiss 

plan
forum
liens
contact
radio-labo

abonnement gratuit
recherche sur le site
(chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)