[abonnement gratuit]

pratique

 

 

 

 

Résolution en numérique

 

Ces quelques tableaux permettent d'aborder la question de la résolution nécessaire en fonction de l'usage que l'on veut faire de la photographie numérique. Seule la question de la résolution est abordée... rappelons que du seul point de vue technique il faut que la sensibilité du scanner (le gamma) soit la plus élevée possible, si l'on veut des ombres fouillées et pas de vilaines taches noires sur le scan.

Tableau rappelant les poids des fichiers nécessaires suivant le type d'usage envisagé (dimensions données pour des photographies couleur)

Utilisation

Résolution (pixels)

Poids du fichier

e-mail / page internet
ex. 8,47x11,29 cm

240x320

225 ko

Affichage écran TV

480x640

900 ko

Affichage XGA

768x1024

2,25 Mo

Tirage jet d’encre 10x15cm

700x1000

2,01 Mo

Tirage photo 10x15cm

1200x1800

6,2 Mo

Tirage photo 13x18cm

1530x2100

9,2 Mo

Tirage jet d’encre A4 (21x29,7cm)

1400x2100

8,4 Mo

Tirage photo A4

2300x3500

24 Mo

Tirage jet d’encre A3 (30x40cm)

2100x2800

17 Mo

Tirage photo A3

3500x4700

47 Mo

 

Lecture du tableau :

Lors du scan d'un cliché argentique il faut toujours garder présent à l'esprit la destination de la numérisation, ceci pour 2 raisons :

1/ quand la numérisation est au format exact, elle donne un meilleur résultat qu'une numérisation trop lourde réduite dans un logiciel de traitement d'image, les algorithmes de réduction de ce dernier  ayant tendance à affadir l'image en procédant par moyennes.

2/ des numérisations trop lourdes font perdre inutilement du temps à la manipulation et de la place sur le disque dur au stockage. Le tableau ci-dessus permet d'avoir une idée des poids strictement nécessaires dans les applications courantes.

 

 

Formats d'images et formats d'impression 

Usage envisagé

Résolution
conseillée
en numérisation

Impression jet d'encre sans agrandissement*

Reconnais- sance de caractères

Publication sur le Web

image, photo, demi-teintes

dessin, trait

300ppp

600ppp

1200ppp

300ppp

600ppp

1200ppp

72ppp

i

i

i

i

i

i

i

b

100ppp

a

i

i

i

i

i

i

s

150ppp

b

a

i

i

i

i

a

s

200ppp

s

b

a

i

i

i

**

s

300ppp

s

s

b

b

a

i

a

s

600ppp

s

s

s

s

b

b

s

s

1200ppp

s

s

s

s

s

s

s

s

Légende :

i

Insuffisant

a

Acceptable

b

Bien adapté

s

Surdimensionné

* si l'image doit être agrandie à l'impression, il faut multiplier d'autant la résolution de numérisation : pour 200% à l'impression, on double la résolution
** selon la qualité de la typographie, de l'impression et du papier

ppp = points par pouce

d'après documentation Fnac (2001)

 

On lit pas mal d'affirmations inexactes sur la résolution des appareils numériques grand public. Elles visent globalement à entretenir un flou légitimant l'achat d'appareils onéreux ne permettant de réaliser que des photographies très médiocres. Le tableau ci-dessous, extrait d'un comparatif de Chasseur d'Images de mars 2002 (mais modifié), montre l'avantage de la chaîne 24x36 / scanner de film sur les appareils numériques et remet les pendules à l'heure, en particulier concernant 2 points qui intéresseront les passionnés de grand format :
1. Il est difficile de dépasser un tirage 30x40 cm en 24x36. Au-delà on a du grain "bien visible dès 2900 ppp" en résolution d'analyse du scanner. La limite, c'est le format du film, pas la puissance du scanner.
2. Un photoscope à 5MPix ne permet d'atteindre péniblement qu'un tirage de 24x30cm. Un photoscope de 3MPix une image de 18x24 cm.

Résolution et format d'agrandissement

Résolution de sortie Résolution 
d'analyse scanner
Nombre de pixel
(sur un 24x36)
Calcul du taux d'agrandissement Format maxi (cm)
220 ppp**
(imprimante jet d'encre)
2900 ppp 2740 x 4110 2900/220 = 13,2 31x47,5
220 ppp
(imprimante jet d'encre)
4000 ppp 3779 x 5669 4000/220 = 18,2 43x65
300 ppp (presse, édition) 2900 ppp 2740x4110 2900/300 = 9,7 23x35
300 ppp (presse, édition) 4000 ppp 3779x5669 4000/300 = 13,3 32x48
Picture CD Fuji
pour 220 lpp
  1024x1536   12x18
(1024/220x2,54*)
et
(1536/220x2,54)
pour 300 lpp   1024x1536   9x13
Photoscope 3 Mpix
pour 220 lpp
  1530x2048   18x24
pour 300 lpp   1530x2048   13x17
Photoscope 5 Mpix
pour 220 lpp
  1920x2560   22x30
pour 300 lpp   1920x2560   16x22

* dans le cas des photoscopes on rapporte simplement la dimension en ppp (points par pouce) à la dimension en cm (1 pouce = 2,54 cm) pour obtenir la taille finale du tirage possible.

** une imprimante jet d'encre fournit l'équivalent d'une trame d'imprimerie, dont la finesse est exprimée en ligne par pouce (lpp), de l'ordre de 150 à 200 lpp (La linéature standard dans l'imprimerie offset-feuille est de 150 lpp (ou lpi), avec une tendance à augmenter à 175 lpi avec les CTP, et a diminuer à 133 ou 120 sur des papiers de basse qualité ou recyclé. Quelques imprimeurs arrivent à sortir des trames 250 lpi avec de très bonnes machines et surtout sur des papiers de haute qualité. 300 lpi est le maximum géré par les flasheuses. Les rotativiste tournent plutôt avec des trames 85 - 100 lpi, et les sérigraphes à 30 - 45 lpi dans certains cas). Ces lignes organisent le regroupement des points colorés visibles, eux-mêmes composés de micro-points d'une taille bien inférieure. Par exemple, pour obtenir des nuances de densité convenables avec une linéature de 175 lpp, l'imprimante va en fait imprimer jusqu'à 1440 micro-points par pouce (Pour flasher une trame 175 lpi, et conserver un nombre correct de niveaux de gris, le 2400 dpi standard est déjà un peu limite : il faut au moins 2800 dpi pour avoir les 256 niveaux de gris. À 1440 dpi, il n'y a plus que 68 niveaux de gris et aucune flasheuse n'est programmée pour sortir une trame aussi fine avec une résolution aussi basse).
Question : qu'est-ce qui fait mieux sur l'emballage commercial de la machine : les 1440 techniques ou les 175 lpp réels pour l'oeil humain ?... les constructeurs ont vite choisi, entretenant la confusion dans l'esprit du public. La seule résolution portée sur votre scanner ou dans votre logiciel de traitement d'image sera toutefois celle correspondant à la résolution d'image pour laquelle on choisira, en photographie, 300 ppp. Les 1440 ppp "techniques" ne concernent que l'imprimante.
Mais reprenons : la résolution du fichier à imprimer doit être légèrement supérieure à la linéature d'impression (théoriquement du double en dessous de 133 lpi et de 1,5 x au-dessus de 133 lpi. Donc pour une trame 150 lpi, l'image doit avoir une résolution de 225 dpi.). C'est pourquoi on considère dans ce tableau que l'échantillonnage à 220 ppp donne une résolution suffisante pour une imprimante jet d'encre imprimant en réel avec une trame de 175 lpp.
pour ce dernier paragraphe nous remercions chaleureusement Claude Hachette, imprimeur, pour de forts justes mises au point (textes en italiques)

lire également sur ce site : le calcul du poids d'une image numérique

dernière modification de cet article : 2001
texte révisé en 2004 (merci à Claude Hachette)

 

 

tous les textes sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs
pour toute remarque concernant les articles, merci de contacter henri.peyre@(ntispam)phonem.fr

une réalisation phonem

nouveautés
galerie
technique
matériel
stages
adresses
librairie
boutique amazon
magasin arca-swiss 

plan
forum
liens
contact
radio-labo

abonnement gratuit
recherche sur le site
(chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)