[abonnement gratuit]

l'auteur

Michael Smith a commencé la photographie en 1966 et s’est rapidement et exclusivement consacré au format 8x10 ou supérieur et au tirage contact. Actif défenseur du célèbre papier kodak AZO , il a enseigné 7 ans dans des séminaires ou des stages. Ses photographies sont dans les collections permanentes de plus de 100 musées. Marié avec la photographe Paula Chamlee, ils éditent leur travail photographique dans des ouvrages de grande qualité. http://www.michaelandpaula.com/





Traduit et présenté par

Jean Claude Pronier
Informaticien retraité
passionné de photographie
en grand format
et de gravure en taille douce
 Jean-claude.pronier@wanadoo.fr

   

 

 

 

 

 

 

Une méthode simple d’étalonnage de la prise de vue jusqu’au tirage : Quelques conseils donnés par Michael Smith

 

Traduit et adapté d’une intervention de Michael Smith sur le forum “Large format photography” par Jean Claude Pronier 

1. Utilisez un seul type de film, une seule sensibilité ISO

...et ne changez jamais.

2. Déterminez la sensibilité appropriée à votre travail

Photographiez 5 fois une même scène présentant une large gamme de luminosité à partir de 5 sensibilités. Par exemple pour le TRIx en utilisant les sensibilités suivantes: 400, 200, 100, 64, 50.

Développez les plan films avec le temps et la température standards recommandés.

Faites les tirages. Trouvez celui qui donne assez mais pas trop de détails dans les ombres. Ce sera probablement celui posé pour 100 ou 200 ISO, peut être 64 ou 50 mais sûrement pas 400 pour le TRIX.

Vous pouvez affiner et constater qu’une sensibilité intermédiaire est la meilleure, par exemple 160 ISO.

Voilà vous avez votre sensibilité de travail.

3. Déterminez votre temps de développement personnel

Avec cette sensibilité que vous venez de déterminer, prenez 5 photos d’une même scène normalement contrastée (sans correction de non réciprocité).

Développez chaque film avec un temps différent pour chacun, par exemple :
7, 9, 11 et 13 minutes, ou une échelle de ce genre qui encadre le temps standard recommandé. 

Faites les tirages.

le meilleur vous donnera votre temps de développement standard personnel

Réglez le temps de développement selon le contraste

Vous pouvez augmenter ou diminuer le temps de développement en fonction du contraste de la scène photographiée, plus de temps pour une scène à faible contraste, moins pour pour une scène très contrastée. 

Pour déterminer ces différentes durée de développement suivant le contraste, exposez quelques plan films (3 ou 4) pour une scène de faible contraste et
4 ou 5  pour une scène à fort contraste. 

Développez pour différents temps encadrant votre temps de développement standard perso et faites les tirages et vous aurez ainsi obtenu votre gamme de temps de développement selon le contraste.

 

Ces essais sont une façon claire et pratique de faire des test pour zone système. ça ne devrait pas vous prendre plus de deux jours.

Le développement par inspection, une fois qu’on a pris le coup vous aidera immensément.

Cette dernière phrase de Michael Smith me semble particulièrement révélatrice d’un alliage harmonieux de la théorie et du pragmatisme.

 

Traduit et adapté d’une intervention de Michael Smith sur le forum “Large format photography” par Jean Claude Pronier 

 

 

dernière modification de cet article : 2006

 

 

 

tous les textes sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs
pour toute remarque concernant les articles, merci de contacter henri.peyre@(ntispam)phonem.fr

une réalisation phonem

nouveautés
galerie
technique
matériel
stages
adresses
librairie
boutique amazon
magasin arca-swiss 

plan
forum
liens
contact
radio-labo

abonnement gratuit
recherche sur le site
(chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)