[abonnement gratuit]


 

 

l'auteur

  

Bernard SULMON



 

Intervient sur le forum
sous le pseudonyme de
photo-collector

 

Du même auteur sur ce site

chambres Plaubel
Des appareils reflex moyen et grand formats
des objectifs soft-focus (objectif à flou artistique)
les chambres linhof technika
reconnaître les cames pour Technika

 

 
 

Les chambres Linhof Technika


par Bernard SULMON


Préambule

Le présent article n’ambitionne nullement de fournir des informations exhaustives sur les chambres pliantes Linhof « Technika » : les modes emplois et la documentation du fabricant des modèles respectifs existent à cette fin.

A contrario, il ne fera seulement qu’attirer l’attention sur leurs particularités et fournira des renseignements que tout propriétaire (ou futur propriétaire) de pareille chambre s’est mis un jour à rechercher ou recherchera tôt ou tard.

Comme tout matériel technique, leur description s’avère être fastidieuse. En conséquence, plutôt que de rédiger de longs textes parfois abstraits, et autant que possible, des illustrations idoines ont été insérées.

Les informations qui y figurent sont données en toute bonne foi. Elles sont issues de constatations et observations faites sur le matériel détenu par l’auteur ou mis temporairement à sa disposition, ainsi qu’au départ d’autres données (parfois contradictoires) récoltées ci-et-là (articles de magazine, mode d’emploi, ouvrages ou comptes-rendus divers, etc.) pour le
matériel que l’auteur ne possède pas. Par ailleurs des variantes différentes des mêmes appareils ou accessoires ont régulièrement vu le jour et pourraient ne pas avoir les mêmes caractéristiques que celles présentées ci-après. Ainsi, au cours de ses lectures, l’auteur a pu constater qu’on parlait de Technika III version 4 ou version 5, que les viseurs universels du premier modèle ont parfois des aspects bien différents, etc.

L’auteur, le site Galerie-Photo et ses représentants n’engagent donc aucunement leur responsabilité de quelque manière que ce soit, ni de manière directe ou indirecte. Que ceux qui ne peuvent adhérer à ce principe cessent de lire ici cet article et le considère comme inexistant.

Quant aux autres, je leur souhaite bonne lecture…

Que ceux qui découvriront de quelconques anomalies, erreurs ou imprécisions veuillent bien faire œuvre utile et en faire part de manière à pouvoir les regrouper et en tenir compte lors de la rédaction d’ une version ultérieure rectifiée.

Généralités

Les Technika sont des chambres pliantes à abattant (folding en anglais).

Mouvements

Elles comportent :

A L’ AVANT, sur le corps porte-objectif :
- un décentrement latéral
- un décentrement en hauteur
- aucun décentrement vers le bas ('exception : un décentrement anecdotique de 6mm sur le modèle 13x18cm). Pour décentrer vers le bas, il faut donc renverser la chambre :



-des bascules sur les 2 axes Horizontal & Vertical

A L’ARRIERE, sur le corps porte-dépoli :
-uniquement des bascules sur les 2 axes, selon un système de tiges à rotules

Rail

Tous les modèles sont dits « à triple extension »... c'est à dire approximativement trois fois la longueur de la focale normale pour leur format.
Pour que pareille longueur puisse venir se loger dans la hauteur du boîtier, le rail - fixé sur l’abattant - se décompose donc en deux parties qui coulissent et se superposent :
- un rail inférieur qui est mû par un système à crémaillère et assure la mise au point ;
- un rail supérieur qui supporte le socle du porte-objectif (ou chariot) et qui vient prolonger la longueur du rail supérieur.

L’abattant peut être incliné de 15°à 30° max selon les modèles afin que celui-ci n’apparaisse pas dans le champ de vision des objectifs de courte focale.

Dans certaines folding d’autres marques, le rail se décompose en 2 parties : un rail court à l’intérieur du boîtier et un autre plus long sur l’abattant. Les 2 rails sont alors réunis par un système de charnières qui permet de continuer à effectuer la mise au point une fois l’abattant incliné. Ces charnières subissent d’importants efforts durant la mise au point et transmettent l’énergie déployée sur les rails internes qui s’abîment.

Point de tout cela chez Linhof, compte tenu de la formule mécanique retenue : le rail supérieur qui sera reculé par rapport au rail inférieur, ce qui permettra la mise au point lors de l’utilisation de focales courtes.

Ces chambres pliantes ont toujours été disponibles avec ou sans télémètre.

En première approche, lorsqu’elles sont équipées d’un télémètre, elles portent le nom de SUPER Technika.

Lorsqu’elles en sont dépourvues, leur dénomination perd leur superlatif pour ne retenir que Technika.

Toutes règles ont leur exception… pour le modèle 70, la dénomination reste Technika 70 lorsqu’elle est équipée de télémètre et EXPERT 70 lorsqu’elle en est privée.



Technika 70


EXPERT 70 (sans télémètre)

Les chambres de type Technika furent disponibles en 4 formats : 6,5 x 9cm, 9x12cm (4x5), 13x18cm (5x7) et 18x24cm (apparemment, celles au format 18x24cm ne furent disponibles que sur commande et sont, de ce fait, très rares).



Super Technika 6,5 x 9cm  (même format que la Super-Technika 70 présentée au-dessus)



super-Technika IV 9x12cm




Linhof 13 x18 – en haut : super Technika (avec télémètre )
En bas : Technika (sans télémètre)




Linhof COLOR faisant usage des mêmes porte-objectif et dos-dépoli que la Technika 9x12 :



 

Dos

Ils sont normalement de type rotatif autorisant la prise de vue en format horizontal (paysage) ou portrait (vertical). Leur rotation s’effectue sur 360° avec un arrêt tous les 90°.

A l’origine, et jusqu’à la première version des Technika III, ces chambres étaient destinées à recevoir des châssis simples en tôle. Des versions ultérieures de la Technika III, ainsi que des modifications opérées à la demande de leur propriétaire, amènent à en rencontrer équipées de dos pour châssis doubles de type « Graflock ».


Technika – dos pour chassis simples en tôle

Des châssis métalliques avec inserts soudés étaient disponibles et permettaient la prise de vue en formats inférieurs (12x16,5 / 10x15 / 9x12 / 6x9cm) sans devoir acquérir un dos réducteur.

Pour assurer la pérennisation du matériel acquis précédemment, Linhof proposait des adaptateurs permettant l’utilisation des châssis métalliques sur les dos pour châssis double.

A partir de la version IV, les dos sont d’origine prévus pour châssis doubles.

Des réducteurs sont disponibles pour passer aux formats inférieurs
(9x12 – 6x9).

Châssis

La firme Linhof en proposait de 2 types :
- ceux permettant l’insertion tant d’un plan-film que d’une plaque en verre (modèle à presseur), disponibles en versions 6,5x9 à 13x18,
- et d’autres uniquement pour plan-film (sans presseur) similaire aux Lysco, Fidelity, graflex, ou autres marques.

Les premiers comportent, sur leur côté, un levier d’aide au déchargement de la pellicule. Ce levier pousse le plan-film vers le bas. Réalisés dans une espèce de plastique ou bakélite, leur point faible réside dans leurs charnières qui se brisent aisément.

Leur épaisseur est supérieure à celle des châssis standards et leur insertion requiertdes dos dépolisqui en permettent l’usage (ce qui n’est pas automatiquement le cas sur toutes les chambres des autres marques, sauf à forcer).


Châssis « conventionnel » de 11 à 13mm d’épaisseur


Châssis à presseur : 21mm pour la version 13x18

Les dos pour les Technika 6,5 x 9 cm et Technika 70 ne comportent pas d’attaches de style Graflock. On ne peut pas davantage en désolidariser le dépoli. Seuls des châssis peuvent donc venir s’y insérer. Impossible d’y placer des dos rollfilm de marque Graflex, Singer ou autres.

Pour usage de pellicule 120, il est nécessaire d’ôter l’ensemble du dos-dépoli et de le remplacer par un dos rollfilm Super-Rollex de la firme Linhof au format 56x72mm.


Super-Rollex 56x72mm

 


Dépoli 6x9cm non-dégondable sans attaches Graflock

L’opération se réalise aisément via un levier ad-hoc situé sur le côté inférieur gauche de la chambre. Comme ces chambres sont plutôt destinées à un usage à main, elles restent généralement équipées du dos rollfilm tandis que la mise au point s’effectue via le télémètre.
(NB : des dos rollex 6x6 et 6x9 furent disponibles pour les versions Technika III), tandis qu’une version 24x36mm fut également disponible à partir de la Technika IV.


Rollex 6x9cm

Sur les Technika IV et suivants, à partir du format 9x12cm, on retrouve des attaches au standard Graflock .

Mise au point grand-angle

Dès la version V, le système de décentrement en hauteur du porte-objectif se réalise via un mécanisme à cliquet « va et vient » plutôt que par un bouton rotatif. Cela permet d’opérer le décentrement en hauteur même lorsque le porte-objectif, en position enfoncée, se retrouve à côté des supports de l’abattant. Ces supports empêchent effectivement la manœuvre du
bouton de commande classique lorsque le porte-objectif se situe au niveau de leur hauteur ou lorsqu’il est enfoncé dans le boitier. La mise au point des objectifs de courte focale (sur modèle 9x12cm) nécessite l’usage d’un système additionnel.


décentrement en hauteur : manœuvre par cliquet

 


additif de mise au point « grand angle » sur Technika 9x12 (65mm)

Sur la Technika V - 13x18cm - apparaît, de plus, un chariot interne à mise au point indépendante (bouton latéral droit) destiné à la mise au point des objectifs grand-angle (du 90 au 121mm) sans avoir besoin de recourir à un dispositif additionnel spécial.

Platines porte-objectif

5 modèles différents :

Celles destinées au format 6,5 x 9 cm  
  - premières versions :
    sans coins coupés ou point de centrage

75,5 x 82mm

  - à partir de la version IV :
    4 coins coupés

74 x 81mm

Celles destinées au format 9 x 12 cm  
  - sans coins coupés mais avec point de centrage inférieur
  (jusqu’aux Technika III)

94x100mm

  - avec coins inférieurs coupés et point de centrage

96 x 99mm

Celles destinées au format 13 x 18 cm (carrée)

129 x 129mm

« baby » linhof 75,5x82mm


« baby » Linhof :74x81mm

Planchette « standard » destinée aux Technika 9x12 cm

Comme on peut le voir sur le schéma 1 figurant ci-dessous, l’axe « A » qui passe par le centre de la planchette ne correspond pas à celui qui passe par celui du dépoli « B ».
La cause réside dans la hauteur relativement importante du chariot porte-objectif et à sa mécanique de décentrement et bascule.

Or, un objectif dont le cercle image ne couvre que tout juste le format du dépoli demande que son axe central coïncide avec celui du dépoli. A défaut, une partie du dépoli ne serait pas couvert ou, du moins, pas par la zone d’image nette de son cercle utile (voir schéma 2).

Une planchette normale et un décentrement vers le bas auraient pu régler ce problème. Malheureusement, les Technika sont conçues de telle manière qu’elles ne permettent pas de réaliser pareil décentrement (sauf Technika 13x18cm qui comporte un anecdotique décentrement vers le bas de 6mm).

Pour parer à ce défaut, on fait donc usage d’une planchette dont l’orifice de passage et de fixation d’objectifs se trouve décentré vers le bas. Cela permet de rétablir la coïncidence des 2 axes « Objectif / Dépoli ».

Lors de l’utilisation d’objectifs de courte focale pour lesquels le tirage nécessite l’usage d’une planchette rentrante (en forme de cuvette), il devient parfois impossible de faire usage d’une planchette à trou excentré au motif que les commandes de certains anciens obturateurs se retrouvent alors coincées contre la paroi interne de la cuvette... ce qui n’autorise plus
aisément leur manœuvre.


schéma 1


schéma 2



Linhof « excentrée » 96x99mm – recto verso


Linhof “centre” 96x99mm - recto
 


Linhof “standard” 96x99mm – version rentrante



Platine à cône pour objectifs « loupe » LUMINAR



Linhof Technika III 9x12 cm (84x100 mm)


Linhof Technika III – 13 x18 cm (129 x 129 mm)

Compendium et pare-soleil

Compendium

Il semble qu’un seul modèle de compendium ait été conçu (dont la réalisation a toutefois été modernisée dans le temps). Sa fixation s’effectue, soit via une griffe sur le support central du boitier même, soit via un mécanisme à placer sur le porte-objectif. Des tiges plus ou moins courbées et plus ou moins longues en fonction du format de la chambre et de la taille de l’objectif permettent d’abaisser le compendium à juste hauteur. Leur partie arrière comporte généralement un cadre destiné à recevoir des filtres « gélatine ».


version initiale


version modernisée

griffe pour porte-objectif


  tiges courbées

pare-soleil

Contrairement à de nombreux pare-soleil, ceux-ci ne se vissent pas sur la partie filetée de l’objectif, mais se fixent autour de l’objectif par un système à pinçage.

Il en existe plusieurs modèles, dont un de diamètre maximum de 70mm et l’autre de 52mm. Des bagues intermédiaires peuvent venir s’y insérer pour réduire leur ouverture à 60 et 41mm. L’imbrication de plusieurs bagues reste possible.

Il sont également pourvus d’une chicane permettant l’insertion de filtres.

Aide à la visée

Par télémètre à coïncidence

. Soit avec viseur à cadres collimatés (notamment sur la Technika 70) où des cadres sont prévus pour 3 focales. Ces cadres s’agrandissent ou se réduisent en fonction de la distance de mise au point, et s’affichent en rouge lorsque la distance minimale est dépassée. Sont utilisables :
a) le 180mm que l’on peut faire disparaître du champ optique en tournant le bouton d’occultation ad hoc prévu à l’arrière du corps du télémètre
b) selon l’option choisie à l’achat de la chambre :
les 65 et 100mm, ou 53 et 80mm ou 53 et 100mm

Ce viseur télémétrique propose un cadrage en hauteur (portrait).
Pour les autres focales, il faut, soit faire usage du dépoli, soit tâtonner entre 2 cadres.


. Soit avec viseur interne sans cadres collimatés qui font usage de masques de visée en fonction de la focale de l’objectif utilisé, comme sur les Technika 6x9 :




. soit avec viseur externe (le télémètre ne comportant pas de cadres à masques ou collimatés)

Par viseur

On recense au moins trois modèles en 2 versions : l’une pour le 9x12 cm et l’autre pour le 13x18cm. Des caches, à placer à l’avant, permettent de limiter le champ visible pour un cadrage dans des formats inférieurs au format nominal (56x72mm, 6x9cm ou 9x12cm).
Une vis permet de relever ou d'abaisser la base afin de corriger la parallaxe de visée.
Dans sa version 9x12cm, ce viseur laisse apparaître le champ embrassé par des focales de 90 à 360mm (et 75mm même, si l’on dispose de la lentille additionnelle à placer à l’avant). La version 13x18cm prévoit, quant à elle, les focales de 120mm à 500mm.

Premier modèle ci-dessus : la sélection de la focale s’effectue par allongement du viseur. On fait coïncider la fourchette de la pince avec la focale inscrite sur la réglette.

Viseur universel 13x18 : du 120 au 500mm


Bouton de correction de parallaxe

 

Deuxième modèle :


deuxième modèle

Troisième modèle : la correction de parallaxe et le choix de la focale s’effectuent par rotation des 2 anneaux cannelés

Aide à la visée sur dépoli

. avec capuchon pliant

. avec viseur réflex monoculaire

Les premières versions ne permettaient que leur utilisation dans un seul format d’image. Il fallait disposer d’un viseur spécifique pour le cadrage en vertical et un autre pour l’horizontal. Ceci était dû au format rectangulaire du cadre-dépoli.

Par la suite, le viseur fut construit en 2 parties. La partie haute forme un carré et permet dès lors d’y placer la seconde partie du viseur en format horizontal ou vertical.

Aide à la visée par VISEUR SPORTIF

Aide à la visée par réglettes de distance

Parallèlement au rail, sur le côté droit (chambre vue de face), un emplacement est disponible pour accueillir jusqu’à 3 réglettes de distances à trois objectifs de focales différentes étagées.

Dès lors qu’on a pu évaluer la distance ‘chambre-objet’ , ou que l’on dispose encore d’un télémètre externe de poche, il suffit alors de placer la flèche rouge du chariot porte-objectif en regard de la distance mesurée, évaluée ou estimée. Un abaque permet de déterminer quel sera le diaphragme utile en fonction de la profondeur de champ désirée et des conditions d’éclairage disponibles.

Agrandir avec Linhof

Deux additifs furent proposés par la firme pour convertir sa chambre en agrandisseur, en combinaison avec la table de reproduction :
- d’une part, une tête à condenseurs, pour ampoule de 150 à 250W destinée à couvrir le format 9x12cm,
- et une autre à lumière froide pour le format 13x 18cm.

Dimensions des obturateurs


Cliquez ici pour télécharger ce fichier.

Tableau récapitulatif

Cliquez ici pour télécharger ce fichier.



 

Du même auteur sur ce site

chambres Plaubel
Des appareils reflex moyen et grand formats
des objectifs soft-focus (objectif à flou artistique)
les chambres linhof technika
reconnaître les cames pour Technika


 

 

dernière mise à jour : 2010

 

 

 

tous les textes sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs
pour toute remarque concernant les articles, merci de contacter henri.peyre@(ntispam)phonem.fr

une réalisation phonem

nouveautés
galerie
technique
matériel
stages
adresses
librairie
boutique amazon
magasin arca-swiss 

plan
forum
liens
contact
radio-labo

abonnement gratuit
recherche sur le site
(chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)