[abonnement gratuit]

 L'auteur

 

Ludovic Bourlès

Né en 1968 à Brest
Etudes de statistiques et d’économie.

Passionné de photographie
depuis l’âge de dix ans
A repris des études en art plastique
orientées « photo »
Sujets de prédilection
paysage urbain et architecture
Enseigne la photographie
au centre Jean Verdier (Paris Xème)
http://ludovicbourles.wix.com/lb-photographe
ludovic.bourles (chez) gmail.com
 

 

Lecteurs de galerie-photo,
qui êtes-vous ? 

Résultats du questionnaire d’octobre - décembre 2015

 

par Ludovic Bourlès


Cette enquête a été initiée par Henri Peyre, éditeur de galerie-photo. Il s’agit pour lui de mieux connaître les lecteurs de ses sites à savoir celui de la Photographie de Haute Résolution (galerie-photo.com), un ensemble de forum (galerie-photo.info), les archives (galerie-photo.org) et un magasin. Voici la présentation qui en est faite : « Galerie-Photo.com […] est […] voué exclusivement à la Photographie de Haute Résolution. » Celle-ci étant « d’abord et avant tout une question de philosophie de la prise de vue, induite par des appareils qui privilégient la qualité du résultat au détriment du confort d'utilisation. »

Avertissement

Cette enquête a été réalisée exclusivement par internet. Les réponses sont en nombre suffisant mais ne sont tout de même pas très nombreuses (cf ci-dessous). Surtout, de nombreux biais sont connus concernant les enquêtes auto administrées auprès de personnes intéressées au domaine de l’enquête : parmi les passionnés un grand nombre répondent ; un second cercle de personnes intéressées de près répond assez massivement ; les personnes intéressées de plus loin répondent encore moins. Et ainsi de suite par cercles concentriques. Il en est de même pour ce questionnaire auto administré via internet. (1)

Analyses préalable des données recueillies

Le fichier des réponses a été arrêté au début du mois de janvier 2016. C’est un fichier de type tableur de 280 lignes qui dans un premier temps peuvent être assimilées à autant de réponses. Les colonnes correspondent aux neuf réponses de chacun et chacune des répondants. Il y est adjoint un horodatage. Ces seules données ne permettent pas d’effectuer un redressement des réponses pour tenter d’être représentatif de l’ensemble des lecteurs de galerie-photo. C’est pour cette raison que le terme de « répondant » est préféré dans la suite de ce texte.
Les doublons ont été recherchés principalement par les doubles sur la date de naissance associée à une expertise des réponses. Une vingtaine de lignes laissent présumer un doublon ce qui est assez normal pour une enquête par internet. Parmi celles-ci, une douzaine de doublons est éliminée. Il s’agit de personnes ayant répondu deux fois à l’enquête.
Au final, l’exploitation se fait sur un fichier de 268 répondants.

Analyse des réponses

Pour l’essentiel l’analyse ci-dessous suit le déroulement du questionnaire. Pour mémoire, une image du formulaire est consultable ici.

Caractéristiques sociodémographiques des répondants

Quel est votre sexe ?

Parmi les répondants, nous trouvons 5 femmes, soit un peu moins de 2 % et 263 hommes (98%). Les répondants au questionnaire « Lecteur de galerie-photo, qui êtes-vous ? », sont donc des hommes à une majorité écrasante. Cette très forte distorsion par rapport à la population vivant en France est ce qui caractérise le plus les répondants à cette enquête.
 

 

 

Les dates de naissance

Les dates de naissances saisies par les répondants s’étagent de 1892 à 2055. Seules les dates plausibles ont été retenues. L’analyse est réalisée sur 255 réponses exploitables. Hors valeurs aberrantes, les réponses vont de 1931 à 1996, soit des âges compris entre 19 et 84 ans.
L’âge moyen des répondants est de 55 ans. En comparaison, celui des personnes âgées de 18 ans et plus vivants en France est de 49 ans. L’âge moyen des répondants est donc plus élevé de six années. La moitié des répondants a entre 55 et 70 ans. Ceux qui ont moins de 55 ans sont plus nombreux que ceux qui ont plus de 75 ans. Au final, à galerie-photo, ce qui prédomine, c’est plutôt le poivre et sel (voire le noir et blanc !)

 

 

 

Il est possible de faire le lien avec la présentation que galerie-photo fait d’elle-même : la pratique de la haute résolution est « induite par des appareils […] lourds, voyants et peu maniables » à savoir des appareils de « format supérieur ou égal au format 6x9 ou, du point de vue numérique, toute photographie de poids supérieur à 50Mo en natif ». Ce choix éditorial coupe largement d’une très grande partie des amateurs de photographie : premièrement il n’est pas dans l’ordre naturel, ou plutôt, il n’est pas dans l’ordre culturel de débuter par ces appareils, deuxièmement il induit souvent des moyens financiers non négligeables voire importants.

La profession

Les professions déclarées ont été recodées dans la nomenclature dites PCS 2003 :  (2)
Cette nomenclature est utilisée pour coder le recensement de la population et les enquêtes de l'Insee auprès des ménages. Pour une dizaine de cas le codage n'est pas aisé car la réponse ne correspond pas à une profession connue, ou pas à une profession mais à un secteur d’activité. Ceci n'affecte pas les résultats finaux de manière significative. En effet, les tendances de fond sont les mêmes si un codage différent est retenu pour cette dizaine de cas.
Les réponses à l’enquête sont comparées à la structure de la population "France entière âgée de 18 ans et plus" issue de l’enquête emploi de l’Insee. Les répondants se caractérisent en premier lieu par la présence massive de "cadres et professions intellectuelles supérieures" au détriment des "Employés", "Ouvriers" et dans une moindre mesure au détriment des "autres personnes sans activité professionnelle". En second, on note une présence légèrement moindre des "Professions intermédiaires" que dans la population de 18 ans et plus. Enfin, la présence de "retraités" est un peu moindre parmi les répondants que dans le reste de la population.

Il reste que la principale différence d’occupation professionnelle entre les caractéristiques des répondants et la population de 18 ans et plus habitant en France est en premier lieu la surreprésentation des "cadres et professions intellectuelles supérieures".

 

 

 

Quel est le matériel possédé ?

Le type de matériel possédé le plus fréquemment est le moyen format argentique (85% des répondants). Les types de matériel très fréquents sont ensuite : la chambre (70%), le reflex argentique (65%) et le reflex numérique (60%). Le compact numérique est possédé par un tiers des répondants. Les bridges numériques, reflex numériques de plus de 40 mégapixels et les dos moyens format numériques sont plus rarement possédés : moins de 10 % pour chacun de ces types de matériel.
Un quart des répondants signale posséder un matériel « autres ». Le matériel « autre » le plus fréquent est le sténopé : une vingtaine de réponses sur les 268. Le reste des réponses « autres » fait la part belle aux divers télémétriques (argentiques en premier lieu, numériques ensuite).

 

 

 

La possession estimée par le biais de l’enquête est somme toute logique. Le lecteur de galerie-photo, et sans doute a fortiori le répondant à l’enquête possède très fréquemment du matériel voulu par le site. Ainsi, 92 % des répondants possèdent au moins l'un des types de matériel « chambre », « moyen format argentique » ou « dos moyen format numérique ».
Pour autant, il n’est pas inintéressant de noter que le matériel dit « de petit format » est également très répandu, y compris les compacts et les bridges qui sont possédés par 40 % des répondants...
Notons également que l’on tire plutôt sur l’argentique (95 % des répondants possèdent au moins un appareil argentique) que sur le numérique (81 % des répondants possèdent au moins un appareil numérique).

Quelle pratique photographique ?

Quel est le niveau déclaré ?

Pour la moitié des répondants, le niveau déclaré est « avancé ». Ensuite, un peu moins de 30 % déclarent un niveau « intermédiaire » et 20 % se déclare d'un niveau « professionnel ».

 

 

 

La rareté des « débutant » est à mettre en relation avec la ligne éditoriale telle qu’elle a été rappelée plus haut.

Par type

Les répondants pouvaient déclarer plusieurs type de pratiques parmi : « Famille », « Voyage », « Reportage », « Séries artistiques » et « Autre ». Un peu plus de deux pratiques sont déclarées en moyenne. Les plus âgés (65 ans et plus) déclarent en moyenne un peu moins de deux pratiques. Les répondants âgés de 45 à 64 ans déclarent avoir une diversité de pratiques légèrement supérieure à la moyenne.
Tous âges confondus, la pratique la plus fréquente est la série artistique. Elle est citée par les deux-tiers des répondants. Ensuite, les photos de voyage sont citées par une personne sur deux. Enfin, les photos de reportage et de famille sont citées par un peu moins d'un tiers des répondants.

 

 

 

Une personne sur trois répond pratiquer un type de photographie « autre ». La réponse la plus fréquente est le paysage avec un peu plus de 10 % de pratiquants. Ensuite l'exercice de la photographie d'architecture rassemble un peu moins d'un répondant sur dix. Les autres pratiques sont encore plus rares.
Comme pour les autres questions il convient d'être prudent dans l'interprétation des résultats du fait des biais possible et du nombre réduit de répondants lorsque l’on croise les réponses à une question avec une autre (le type de pratique croisé avec l’âge pour ce qui suit). Ce rappel fait, il semble que l'âge joue un rôle dans le type de pratique. Ainsi, les plus âgés se distingueraient par les pratiques « autre ». Les « séries artistiques » semblent plus fréquentes parmi les plus jeunes et décroîtraient avec l'âge. Les photos de famille seraient plus fréquentes pour le groupe d'âge de 45 à 64 ans, tout comme les photographies de voyage et de reportage

La pratique alternative

Un (ou plusieurs) procédé(s) de photographie alternative est pratiqué par un peu moins d'un tiers des répondants. Les pratiques les plus courantes sont le cyanotype, le platine-paladium et la gomme bichromatée pour un nombre de praticiens sensiblement proche. Les autres procédés alternatifs sont nettement plus rares

 

Quelles préférences de lectures sur la photographie ?

Cette question présentait de nombreuses modalités de réponses possibles, à savoir : « Test de matériel », « Analyse et critique de photographie », « Histoire de la photographie », « Esthétique de la photographie », « Interview de photographe », « Annonces d'exposition », « Informations sur la parution de livres de photo », « Textes informatifs dans une boutique en ligne », « Parcourir un forum » et « Autre ». Elle a suscité un nombre de réponses diversifiées. En effet, les réponses ont souvent été de l’ordre de quatre parmi les dix possibles. Il n’est pas possible cependant de savoir si c’est bien une spécificité de l’ensemble des lecteurs de galerie-photo ou si c’est un effet de la sélection entre répondant et non répondant parmi les lecteurs de galerie-photo. Sans doute un peu des deux.
Le type de lecture arrivant en tête est : « Esthétique de la photographie » cette réponse est citée par trois répondants sur quatre. Ce vif intérêt pour les lectures relevant de l'esthétique est à mettre en relation avec la pratique photographique la plus répandue : la série photographique. Un lien proche peut se faire avec la deuxième réponse la plus fréquente : « l'histoire de la photographie ». Cette réponse rassemble près des deux tiers des répondants.
La préférence de lecture suivante est l’« Interview de photographes » avec près de 60 % des lecteurs.

 

 

 

La première lecture relevant de la possession, de l'ordre concret est « Test de matériel » elle arrive en quatrième position avec un peu moins de la moitié des répondants.

Les réponses « autres », au nombre d'une vingtaine sont principalement orientées sur des questions techniques.

Quel avis sur galerie-photo ?

Cette question ouverte a été renseignée par la quasi-totalité des répondants à l’enquête, parfois pour un avis de quelques mots, fréquemment pour une ou deux phrases voire pour un développement de l’ordre d’un paragraphe. Les commentaires les plus fréquents vont du positif à l’éloge. Les bémols les plus fréquents sont relatifs aux « prises de bec » et autres aspects « agressifs » il s’agit, dans ces cas-là, du forum.
Au-delà ce premier constat, il ressort de ces avis que, le plus souvent, les répondants considèrent galerie-photo comme le forum. Les avis relatifs aux autres aspects de galerie-photo apparaissent en second.

Synthèse et conclusion

Si l’on fait abstraction des biais de réponses à cette enquête voici les points saillants qui en sont issus.

Les répondants sont très majoritairement des hommes. Pour la moitié d’entre eux, ils ont entre 55 et 70 ans. Mais ceux qui ont moins de 55 ans sont plus nombreux que ceux qui ont plus de 75 ans. Il en résulte un âge moyen de 55 ans.

Les catégories sociales les plus fréquentes appartiennent aux « professions intellectuelles supérieures ».

Le niveau de pratique déclaré est « avancé » pour la moitié des répondants. Le style de prédilection est la série photographique (deux-tiers des répondants), tout comme la lecture préférée est relative à « Esthétique de la photographie ».

Les résultats issus de cette enquête interrogent : les participations aux publications mensuelles, les photographies présentées sur galerie-photo et les débats du forum seraient-ils différents et plus riches si la participation étaient plus diversifiée tant pas la présence des femmes que par celle des ouvriers et employés et par une plus grande présence des tranches d’âge les plus jeunes ?

Enfin, il pourrait être intéressant de poursuivre par une enquête visant à comprendre comment l’on devient lecteur de galerie-photo et comment les photographes viennent à avoir une pratique photographique du type de celle rencontrée sur galerie-photo.

Notes

1

Il existe un biais de sélection. Par exemple, les retraités ont, d'une part, plus de temps ce qui leur donne une plus grande disponibilité pour répondre à un questionnaire. Mais d'autre part, ils sont moins souvent connectés à internet que la moyenne de la population (Insee première n° 1340). Les catégories sociales de "Cadres et professions intellectuelles supérieures" se connectent à internet plus fréquemment que les autres catégories (idem). Ceci représente un autre biais conduisant à ce que les personnes de la catégorie « cadres et autres professions intellectuelles » soient d'avantage susceptibles d'avoir connaissance de ce questionnaire internet.
 

2

Dans cette nomenclature, les "photographes" font partie des "Professions intermédiaires" ; les artistes font partie des "Cadres et professions intellectuelles supérieures". Les « autres personnes sans activité professionnelle" sont ici des étudiants et élèves et d'autres cas de personnes sans activité professionnelle.

 

 

Ludovic Bourlès, février 2016

 

Dernière mise à jour : février 2016

 

   

 

tous les textes sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs
pour toute remarque concernant les articles, merci de contacter henri.peyre@(ntispam)phonem.fr

une réalisation phonem

nouveautés
galerie
technique
matériel
stages
adresses
librairie
boutique amazon
magasin arca-swiss 

plan
forum
liens
contact
radio-labo

abonnement gratuit
recherche sur le site
(chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)