[abonnement gratuit]

l'auteur

Henri Peyre
Né en 1959
 photographe
Beaux-Arts de Paris en peinture
webmaster de galerie-photo
ancien professeur de photographie
à l'Ecole des Beaux-Arts
de Nîmes

www.photographie-peinture.com
www.nature-morte.fr
organise des stages photo

 

  Où voir
des peintures de Sorolla ?

Musée Sorolla à Madrid
Le musée est installé dans la maison même que le peintre, originaire de Valence et installé à Madrid, avait occupée.

Sorolla,
un peintre espagnol à Paris

Exposition
du 14 juillet au 6 novembre 2016
Musée des Impressionnistes de Giverny
 

 

 

 

Joaquin Sorolla (1863-1923) :
peintre de l'éblouissement

 

Nous tâchons de sensibiliser le public sur galerie-photo aux rapports entre l'image photographique et l'image peinte. Nous rappelons que nous estimons que les combats de la photographie pour s'imposer en art contre un establishment aux mains des peintres relèvent désormais du passé.
Conséquences heureuses :
- La photographie n'a plus à revendiquer la forme documentaire pour être considérée comme artistique.
- Il ne sert plus à rien de présenter des images exprès mal construites et défoncées.

Les photographes peuvent donc jouir sans arrière-pensée des acquis de la peinture, et s'approprier librement les techniques de renforcement d'image et de sujet que les anciens avaient mis des siècles à bâtir.

C'est le moment de jeter un coup d'œil, pacifié donc, sur le travail de Joaquin Sorolla, le plus connu des impressionnistes espagnol.

 


Autoportrait - Joaquin Sorolla

 

Le peintre Joaquin Sorolla est avant tout le champion du cadrage et du reflet. Il est à la fois capable de composition très élaborées, qui le portent à organiser personnages, meubles et paysages comme s'ils étaient les sujets principaux de l'image, et il est à la fois capable, au moment où il peint, de laisser dissoudre ces entités dans le seul langage des taches et des reflets. Autrement dit, une fois qu'il a cadré son sujet, il laisse entièrement son œil dire ce qu'il voit sans se préoccuper plus avant de la composition fixée. Alors les contours des personnages et des objets n'importent plus. Seule importe la transcription fidèle des couleurs. En cela on pourrait dire qu'au moment de la mise en peinture Sorolla est le plus photographique des peintres, grâce à la virtuosité de son dessin. Mais l'extraordinaire justesse de ses couleurs, due à l'habitude de peindre uniquement en plein air sur le motif, ne vaut que parce qu'il applique aussi en amont un trait et des compositions à la Velasquez, sur lesquels se jouent la petite musique des couleurs.

La preuve la plus visible de ce fonctionnement est l'attention, qui peut sembler inhabituelle, accordée aux reflets. Ces derniers renvoient des couleurs locales : verdure teintant la robe des femmes, ciel bleu se reflétant sur le linge. Sorolla s'étant fixé comme principal objectif de fixer la lumière et son éclatante diffusion, rien ne l'intéresse plus que la représentation du textile blanc, susceptible plus que tout de capter les dominantes colorées créées par la grande lumière sur l'environnement. C'est cette représentation attentive des couleurs locales qui donnent aux peintures de Sorolla leur réalisme éclatant. La science avec laquelle Sorolla maîtrise la technique impressionniste en fait un peintre non de la lumière mais de l'éblouissement.

 


Bañándose en la playa - Joaquin Sorolla
1908 - Huile sur toile, 105 x 77 cm © Madrid, Real Academia de Bellas Artes de San Fernando

 


Saliendo del Baño - Joquin Sorolla
1915 - Huile sur toile de lin - © Madrid, Musée Sorolla

 


None dans un intérieur - Joaquin Sorolla

(Notez l'ombre des rideaux tachetant le visage du personnage... comment mieux afficher la compétition entre le sujet et la lumière qu'il reçoit !)

 


Coin de jardin, Alcazar, Séville - Joaquin Sorolla ·
1910, The J. Paul Getty Museum, Los Angeles, États-Unis


 


Ma femme et mes filles au jardin - Joaquin Sorolla
1910 Huile sur toile, 166 x 206 cm © Collection Masaveu, Oviedo

 


Cousant la voile - Joaquin Sorolla
1896 - huile sur toile, 222 x 300 cm, © Fondazione Musei Civici di Venezia, Museo Correr
 

 

 

Où voir des peintures de Sorolla ?

Musée Sorolla à Madrid
Le musée est situé dans la maison même que le peintre Joaquin Sorolla, originaire de Valence et installé à Madrid, avait occupée.

Sorolla, un peintre espagnol à Paris
Exposition du 14 juillet au 6 novembre 2016
Musée des Impressionnistes de Giverny

 

Bibliographie de Sorolla sur Wikipedia :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Joaqu%C3%ADn_Sorolla_y_Bastida
 


Les pêcheurs Valencians de Joaquin Sorolla

 

 

 

dernière modification de cet article : 2016

 

 

 

tous les textes sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs
pour toute remarque concernant les articles, merci de contacter henri.peyre@(ntispam)phonem.fr

une réalisation phonem

nouveautés
galerie
technique
matériel
stages
adresses
librairie
boutique amazon
magasin arca-swiss 

plan
forum
liens
contact
radio-labo

abonnement gratuit
recherche sur le site
(chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)