[abonnement gratuit]

 

votre avis

Vous utilisez un de ces appareils
en êtes satisfait ou pas,
merci de nous envoyer vos
commentaires.

 

 

 

 

 

 

 

La gamme de scanners Imacon Flextight

La firme de Copenhague fabrique d'excellents scanners pour les amoureux de la photographie haute résolution. Ces scanners fonctionnent suivant un principe simple : une lecture directe du document permet d'éviter les interférences et les distorsions. Application du principe : une gamme de scanners qui élimine le verre sur lequel on place normalement les originaux, et courbure du document qui défile devant l'objectif pour éliminer le plus possible les distorsions. Résultat : ces scanners font aussi bien que les scanners à tambour pour un prix très largement inférieur. Sur l'écorché du Flextight Precision II, on comprend mieux le principe mise en oeuvre.

Principe de fonctionnement commun à toute la gamme

(1) le film est placé sur une table lumineuse quadrillée qui permet un positionnement pratique dans l'obscurité.
(2) un cache magnétique vient appliquer le film sur la plaque avant son transport à l'intérieur du scanner.
Au déclenchement du scan, le film va s'enrouler sur lui-même en rentrant à la base de la chambre de prise de vue (3). Il défile ainsi, comme sur un tambour virtuel, devant l'objectif placé en (5). Il ressort en fin d'opération. On soulève le cache magnétique et on récupère l'original.
Le capteur CCD reste immobile pendant toute l'opération et l'alimentation de l'appareil est externe, ce qui diminue les bruits parasites.

Notre commentaire

Les avantages sont évidents : les manipulations sont extrêmement simples par rapport aux scanners à tambour et donnent des résultats du même niveau de qualité. Pas de verre, pas de gel, pas de pulvérisation anti-newton. Le scanner s'installe en 1 heure. Il est livré avec un très bon logiciel, très accessible à qui manipule déjà bien Photoshop et est sensibilisé à l'image numérique. Le logiciel est étalonné en fonction de types de pellicules, et avec un peu d'expérience on peut créer ses propres calibrations. La prénumérisation est de bonne qualité et permet d'avoir un reflet fidèle du scan final. Le matériel a un beau design, et la solidité de fabrication met de bonne humeur.
Nous avons acquis le scanner Flextight Photo pour galerie-photo et nous pouvons témoigner de la qualité du résultat et de la satisfaction qu'il nous donne.
Au chapitre des bémols, quelques plantages du logiciel de scanner font parfois perdre un peu de temps, mais rien de bien grave. Plus ennuyeux, nous avons constaté dès l'origine une détérioration des caches magnétiques du scanner qui se déformaient progressivement lors du passage en scan. L'effet du passage sur le cache était celui du rouleau à pâtisserie sur une pâte qu'on écrase. Un autre jeu de caches nous a été livré très rapidement par Imacon. Ce deuxième jeu est plus résistant, mais nous constatons de nouveau après quelque mois d'usage une détérioration (moins importante) des caches. Le système est donc perfectible à ce niveau (01/2001)

La gamme Flextight

Flextight Photo (jusqu'en mars 2003)


9070 € HT à sa sortie en 2001, autour de 6100 €HT en neuf en 2002.

(2001) Point d'entrée de la famille, le Flextight Photo intéresse les photographes professionnels qui aiment à travailler en moyen format (jusqu'au format panoramique 120). Très bonne voie pour le numérique de haute résolution en moyen format puisque les dos numériques imposent encore l'atelier et de rester connecté à l'ordinateur.
Caractéristiques : scanner CCD à passe unique (3x8000 pixels). Saisies de transparents de 35mm jusqu'au 16x18 (nous avons essayé de faire un 4x5 en deux passes, ce n'est pas évident, parce qu'il existe une légère déformation due à l'objectif, qui interdit le simple rapprochement sans traitement dans Photoshop). Scan de positifs, négatifs, couleur, échelle de gris et dessins au trait. Logiciel colorflex pour Mac Os ou Windows. Calibration du moniteur avec un guide complet. Traitement par lots possible. Résolution 3200ppp réelle, correspondant à un agrandissement de 1333%. 14bits par couleur, RVB 42bits, CMJN 56bits. Interface SCSI vers PC et Mac. Densité 3,9 (Dmax 4,1). 320x345x635mm, 13,5kg.

Flextight 343


6000 € HT

(2003) Remplace en mars 2003 le Flextight Photo comme scanner d'entrée de gamme chez Imacon. 3200ppp en 135 et en 120 avec un échantillonnage sur 8 ou 16 bits. Résultat : fichiers de 50 à 150 Mo en 135 et 192 à 384 Mo en 120 (selon qu'on soit en 8 ou 16 bits). Dmax de 4,3. Débit de numérisation de 15 à 30 Mo par minute (la vitesse était pénalisante sur le Flextight). Fichier final au format 3F qui conserve les propriétés d'origine de l'image. Pas de système anti-poussière (il est en option pour 400 €). Nous rappelons que tous les anti-poussières amollissent notablement le scan et qu'il vaut mieux s'en passer pour des photographies exceptionnelles. Interface Firewire.
Dimensions : 245x265x400mm

Flextight Precision II


14711 € HT

(2000) Photographes qui utilisez la chambre, voici votre scanner ! Grand frère du Flextight Photo, le Flextight Precision II vous permet de scanner des transparents jusqu'à 12x17.
Caractéristiques : scanner CCD à passe unique (3x8000 pixels), acceptant les transparents du 35mm jusqu'au 12x17cm. Les originaux opaques doivent avoir une épaisseur inférieure à 1mm. A cette condition on peut acquérir jusqu'au 22x31cm (A4+). La mécanique est la même que celle du précédent. La résolution optique réelle va jusqu'à 5760ppp, soit un agrandissement possible de 2400%. Dimensions : 320x345x635mm, 13,5kg.

Amélioration septembre 2001 : Flextight Precision III

(2001) Le nouveau modèle apporte un gain de vitesse à l'acquisition. Ce gain est obtenu par une nouvelle gestion de la résolution qui est désormais réglable en continu. Sur le type II une fois choisie la dimension de sortie on devait soit taper dans une des 5 résolutions directes proposées, soit opter pour un recalcul à l'acquisition, cette interpolation faisant légèrement descendre la qualité et prenant du temps. L'acquisition est désormais 3 fois plus rapide. La Dmax monte à 4,2 et la résolution optique maximale est de 6300ppp. On atteint ainsi 4000ppp pour un 60x45mm en portrait. Le Flextight II peut évoluer grâce à une mise à jour (CD, câble Firewire, adaptateur, feuilles de calibrage pour caler la mise au point. Une fois l'installation terminée, le logiciel propose de créer un fichier envoyé automatiquement à Imacon pour vérifier que tout va bien).

Flextight 646

(2003) Vitesse d'acquisition allant jusqu'à 40Mo par minute. Résolution de 3000 dpi en 16 bits par couleur. Dmax de 4,6. Scan une passe. Connexion Firewire et SCSI. Pas d'artefacts généré. Détection de cadre et autofocus.
Transparents : du 35mm au 12x25cm 
Documents opaques : jusqu'au A4

Imacon Flextight 848

22981,69 € TTC

(2001) Ce scanner est sorti en décembre 2001. Le Flextight 848 présente à la fois une grande qualité de scan et une grande vitesse d'acquisition (ouf !). Accepte les films du 35mm au 4x5''.

• jusqu'à 50 Mb par minute
• Resolution 8000 dpi
• Refroidissement actif du CCD (réduction de bruit)
• Vrai 16 bit – Dmax 4.8 en une seule passe
• scan par lot
• interfaces Firewire and SCSI 
• Résultat absolument pur, sans artefact et sans génération de données non présentes sur l'image
• Détection de cadrage automatique
• Auto focus

Feuille de caractéristique (en anglais)


Flextight Progression


22105 € HT

(2001) ce scanner permet des acquisitions jusqu'au format A3, lui aussi en permettant de s'affranchir du verre, grâce à la technique du "pseudo tambour".
Caractéristiques : scanner ccd à passe unique : 3x8000 pixels. 2 modes de saisie. Soit par table à plat pour des originaux jusqu'à 312x455mm et 10mm d'épaisseur, soit par porte-original Flextight pour des transparents de 35mm jusqu'à 12x17cm. Logiciel Colorflex pour Mac Os et windows. Guide de calibration du moniteur. Résolution optique jusqu'à 5670ppp, agrandissement jusqu'à 2400% avec porte-original Flextight. 640ppp (sur toute la table) à 3200ppp (centre de la table) sur la table. Par ailleurs, caractéristiques identiques au 2 précédents. Dimensions : 500x790x360mm, 35kg.

 

plus de renseignements sur www.imacon.dk 

 

dernière modification de cet article : 2003

 

Veuillez noter : tous ces produits deviennent 
des produits HASSELBLAD en septembre 2004
suite à la fusion des 2 sociétés (voir ci-dessous).

Mariage Hasselblad-Imacon

Le groupe Shriro, dont dépend Hasselblad, vient d'annoncer le rachat d'Imacon, un leader sur le marché des scanners professionnels haute résolution et des dos numériques. L'avenir numérique se débouche donc pour Hasselblad. Christian Poulsen, fondateur et directeur d'Imacon prend la direction de l'ensemble, qui garde le nom d'Hasselblad.
source : Hasselblad News, septembre 2004

 

 

 

 

tous les textes sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs
pour toute remarque concernant les articles, merci de contacter henri.peyre@(ntispam)phonem.fr

une réalisation phonem

nouveautés
galerie
technique
matériel
stages
adresses
librairie
boutique amazon
magasin arca-swiss 

plan
forum
liens
contact
radio-labo

abonnement gratuit
recherche sur le site
(chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)