[abonnement gratuit]

théorie

 

 

 

 

 

Hyperfocale et
profondeur de champ

1/ Définitions

Hyperfocale

Distance la plus courte à laquelle on peut placer l'appareil pour que l'objectif, réglé sur l'infini, puisse donner une image nette.

Cercles de confusion (ou de diffusion)

Chaque point objet donne un point d'un certain diamètre sur le film dans le cas d'une image "floue". On considère que l'image est "nette" lorsque le diamètre de ce point est inférieur à une tolérance de netteté. Pour un appareil 24 x 36, on utilise une tolérance égale à 0,033 mm, si c'est un appareil 6 x 6, la tolérance est égale à 0,05 mm.

Profondeur de champ

distance allant du premier plan net au dernier plan net du sujet, ou, dit autrement, zone de netteté située de part et d'autre de l'image nette du sujet (lieu précis de la mise au point)

2/ Calculs

Calcul de l'hyperfocale en utilisant l'ouverture du diaphragme

H =F2/(Nxc)  distance hyperfocale en mètre
F longueur focale en mètre
N ouverture
c cercle de confusion 
 
Autre calcul de l'hyperfocale :

Calcul de l'hyperfocale en utilisant le diamètre de l'ouverture du diaphragme

d=F/N cette formule donne le diamètre de l'ouverture du diaphragme
d diamètre de l'ouverture du diaphragme en mètre
F longueur focale en mètre
N ouverture
puis...
H=(Fxd)/c H distance hyperfocale en mètre
F longueur focale en mètre
d diamètre de l'ouverture en mètre
c cercle de confusion
 

Calcul de la profondeur de champ

on commence par le calcul du Premier plan net (Ppn)
Ppn=(HxD)/(H+D)   H distance hyperfocale en mètre
D distance de mise au point en mètre
puis on calcule le Dernier plan net (Dpn)
Dpn=(HxD)/(H-D) H distance hyperfocale en mètre
D distance de mise au point en mètre
Ce qui nous donne la Profondeur de Champ (PC)
PC=Dpn-Ppn

Vous trouverez sur le site un calculateur de profondeur de champ qui vous permet de vous passer de faire les calculs à la main (ne vous dispensant d'en connaître les fondements)

 

3/ Profondeur de champ à la chambre

Les choses se compliquent naturellement dans le cas d'une chambre ou le plan de netteté maximal n'est plus parallèle au plan de l'objectif, comme dans le cas d'un appareil photographique standard. Ce schéma permet de comprendre l'allure que prend la zone de netteté (en gris) en ce cas. On comprend que la mise au point à la chambre puisse devenir une occupation assez sportive et que l'utilisateur doive alors absolument raisonner en se concentrant sur son plan de netteté maximale.


Pour la pratique de la mise au point à la chambre sur le terrain, vous pouvez lire la page de Tuan-Luong.

 

 

et... merci à Yves Colombe pour ses justes observations !

 

dernière modification de cet article : 2003

 

 

 

 

tous les textes sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs
pour toute remarque concernant les articles, merci de contacter henri.peyre@(ntispam)phonem.fr

une réalisation phonem

nouveautés
galerie
technique
matériel
stages
adresses
librairie
boutique amazon
magasin arca-swiss 

plan
forum
liens
contact
radio-labo

abonnement gratuit
recherche sur le site
(chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)