[abonnement gratuit]

l'auteur

Yvon Haze est un passionné de grand format à l'américaine. C'est aussi un tireur de talent, chaleureux et attentif, qui travaille pour de nombreux photographes professionnels.
Fine-Art, 22 rue Emile Basly, 62820 Libercourt
tél.06 09 62 35 73 
www.fine-art-prod.com 
contact@fine-art-prod.com 

 

 

 

 

 

le Tirage Iris
l'exemple de Fine-Art 

Dans cette entretien, Yvon Haze de la société Fine Art nous présente l'impression Iris qu'il pratique.
 


Galerie-Photo : Qu'est-ce qu'une impression Iris ?

Yvon Haze : "Iris est une technologie d'impression à jet d'encre en continu sur imprimante Iris Gprint (3047G). 1 millions de gouttelettes d'encre par couleur et par seconde sortent en continu. La résolution d'impression de l'Iris Gprint est de 300dpi, avec une résolution visuelle de 1800dpi."

 

Quel est l'intérêt du procédé ?

Le procédé de giclée Iris permet une qualité digne d'un musée. Le procédé est un traitement d'impression numérique qui combine le rendu des aquarelles traditionnelles et l'imagerie numérique, avec toutes les modifications qu'elle permet. Les encres utilisées sont à base d'eau et le niveau de saturation de la couleur est élevé. On peut choisir le papier parmi un large éventail disponible dans le commerce au rayon des beaux-arts (Velin d'Arches, Velin Johannot, Aquarelle Iris, Canvas - toile de peintre, Arches Iris). Des papiers non traditionnels peuvent être employés moyennant essai préalable.

 

Quelle est la durée de vie des tirages Iris ?

Wilhelm Imaging Recherche, une référence dans le domaine de la conservation des impressions, des tirages photographiques et des films, a démontré que la durée de vie dépend de plusieurs paramètres tels que les encres, l'exposition, le type de support. A titre d'exemple, la condition standard d'exposition Wilhelm Imaging Recherche est de 450 lux 12 heures par jour, avec 450 lux qui représentent l'éclairage normal d'une maison ou d'un bureau. Un tirage Iris avec les encres Iris Equipoises sur du Velin d'Arches peut durer 32-36 ans(pour plus de précision, on consultera le site www.wilhelm-research.com ).

 

Peut-on donner des conseils de conservation ?

En voici quelques uns :
- si l'impression a vocation d'archive, n'utilisez que du papier supercalandré non acide
- lorsque l'impression doit être encadrée et exposée, utilisez un verre de qualité musée qui protège des ultra-violets
- n'éclairez pas violemment la photographie
- ne l'exposez jamais à la lumière directe du soleil
- n'utilisez pas d'ampoules fluorescentes non filtrées
- le carton de support mat doit être sans acide
- faites tourner les photographies exposées. Entre 2 expositions protégez-les de la lumière. Elles dureront plus longtemps
- il est enfin possible d'appliquer une couche supplémentaire de vernis, destinée à protéger des UV, en plus de celles qui ne protègent que de l'humidité.

 

Sous quelle forme les photographes peuvent-ils vous envoyer leurs œuvres pour tirage ?

L'oeuvre doit avoir été créée et travaillée à la résolution de 300dpi, respectée pour le tirage final. Si l'œuvre est composée de différentes photographies scannées, les photographies d'origine doivent être scannées avec une résolution de 300dpi pour créer l'image finale. Si la taille des fichiers pose un problème ou si vous avez un système informatique lent, vous pouvez créer le fichier dans un format inférieur de moitié pour une impression x2. Néanmoins, en toute honnêteté, il faut dire que les résultats seront bien meilleurs à partir d'un fichier de la taille recommandée.
Les fichiers doivent être en TIFF RVB. Personnellement nous sommes compatibles avec les systèmes suivants : Mac OS 8.0 et +, Win95, Windows NT 3.51/4.0 et +. Nous acceptons les fichiers sur les supports suivants : en Mac et PC : Zip, CD Rom ISO 9660, en Mac : DVD Ram 2,6Go et 5,2 Go.

 

Notre opinion sur le tirage

Fabuleux ! Sur papier Velin d'Arches, on dirait un rendu de gouache (plus que d'aquarelle) avec des couleurs très denses, vraiment somptueuses. On est plus proche de la peinture que de la photographie. Seul danger, il faut absolument abriter le tirage de toute projection d'eau. La couleur étant à l'eau, la surface présente une réelle fragilité à des projections même infimes : de simple postillons créent des petites tâches sur le tirage.

 

dernière modification de cet article : 2001

 

 

 

tous les textes sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs
pour toute remarque concernant les articles, merci de contacter henri.peyre@(ntispam)phonem.fr

une réalisation phonem

nouveautés
galerie
technique
matériel
stages
adresses
librairie
boutique amazon
magasin arca-swiss 

plan
forum
liens
contact
radio-labo

abonnement gratuit
recherche sur le site
(chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)