[abonnement gratuit]

l'auteur

 

David Seidner

Photographe (1957 - 1999)

Photographe américain connu pour ses portraits et la photographie de mode.
Après avoir déménagé à Paris à dix-sept ans pour travailler comme photographe de mode, Seidner a obtenu sa première couverture de magazine à 19 ans et sa première exposition solo à seulement vingt et un ans. Ses images sont apparues dans de nombreuses publications notables - Harper's Bazaar, Vanity Fair, Vogue, Harper's & Queen, le New York Times magazine, et à un moment il a été sous contrat exclusif avec Yves Saint Laurent.

Passionnément intéressé par le passé, il s'inspire de la statuaire grecque antique et de la tradition des beaux-arts. Il essaie de faire passer la grande tradition classique dans son travail de photographe publicitaire.

Il meurt du Sida à 42 ans

 

Bibliographie

 
Portraits
Relié: 76 pages
Ed. Assouline
 (30 septembre 1999)
Langue : Français
ISBN-10: 284323171X
ISBN-13: 978-2843231711
Dimensions : 38 x 27,8 x 2,2 cm

 


Lisa Fonssagrives-Penn
386 pages
Edi. Schirmer/Mosel Verlag GmbH
(1 mars 2017)
 Langue : Anglais
 ISBN-10: 3829607962
ISBN-13: 978-3829607964

 

 
 David Seidner
Relié: 128 pages
Ed. Le Promeneur
(16 octobre 2008)
Langue : Français
 ISBN-10: 2070123138
 ISBN-13: 978-2070123131
 Dimensions : 25 x 1,5 x 20 cm

 

 

 

 

 

David Seidner : portraits

par Henri Peyre

 


David Seidner - India Hicks
La petite-fille de la comtesse Mountbatten

Photographe d'origine américaine, installé à Paris à 17 ans, David Seidner se fait connaître rapidement dans le milieu de la mode où il tentera, la vie avançant, de projeter dans ses portraits l'amour qu'il a pour la grande peinture, au travers en particulier des portraits  de Velázquez, Ingres et John Singer Sargent.

Concernant ce dernier, il crée en 1998 une série de portraits en l'honneur de la rétrospective Sargent à la National Gallery à Washington. Il recherche à cette occasion des descendants du peintre et crée des images évoquant l'esprit original des œuvres de Sargent sans les imiter directement. "Ce qui m'intéresse le plus, c'est d'évoquer l'esprit d'une peinture à travers le pli de tissu, la position d'une main, la qualité de la lumière sur la peau" dit le photographe, qui travaille le plus souvent avec des vêtements aux étoffes luxueuses, dessinés par de très grands couturiers.


David Seidner - Hilary Gardner
Hilary Gardner est la petite nièce d'Isabella Stewart Gardner, collectionneuse d'art et philanthrope peinte par John Singer Sargent en 1888...

 

 


David Seidner - Amira Casar

 

 


David Seidner - Honor Fraser

 

 

 


David Seidner - Louise Neri

 


John Singer Sargent - Mrs John Jay Chapman (1893)

 


David Seidner - The Soprano
Robe Vivienne Westwood - Corsage Helen Huffner

 

Le travail du photographe est de grande qualité en ce qui concerne le choix des modèles, la perfection des poses et, globalement, l'apport des accessoires. Tout comme le travail du peintre Sargent, il assoie une grande partie de la picturalité sur la richesse même du sujet : personnes ayant un physique avantageux, vêtements de haut luxe et par conséquent de belle qualité visuelle, évocation des milieux de la très haute société, absolument inaccessibles pour la plupart des spectateurs.

Les photographies sont ainsi très réussies dans leur genre, mais on peut discuter du genre. De la même façon qu'on a pu marquer une nette différence entre la peinture impressionniste qui voyait de la beauté dans des natures de banlieues simples (particulièrement Monet, Renoir, Pissaro, Sisley de la période d'Argenteuil) et une peinture (Boldoni, Sargent...) qui, à la même époque, allait directement chercher cette beauté dans la plastique enviée des classes supérieures, de la même façon on peut discuter du positionnement des très belles images de David Seidner. La perfection résidant déjà dans le sujet lui-même, on ne peut pas créditer le photographe d'un talent d'alchimiste. Les grands artistes arrivent à transformer l'ordinaire et, parfois, la pauvreté même en sublime. David Seidner n'aura simplement pas essayé. Par contre, il aura, comme Sargent, parfaitement sélectionné et mis en place le meilleur, qui était, par circonstance, à sa portée. Et c'est déjà un très grand mérite.

 

   

 

   

dernière modification de cet article : mars 2017

     

 

tous les textes sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs
pour toute remarque concernant les articles, merci de contacter henri.peyre@(ntispam)phonem.fr

une réalisation phonem

nouveautés
galerie
technique
matériel
stages
adresses
librairie
boutique amazon
magasin arca-swiss 

plan
forum
liens
contact
radio-labo

abonnement gratuit
recherche sur le site
(chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)