[abonnement gratuit]

l'auteur

Thierry DONNAY
photogramme@hotmail.com

Les produits nécessaires aux procédés alternatifs peuvent être commandés sur le site de Thierry Donnay consacré à ces techniques en www.photogramme.org .
On trouvera en particulier le catalogue et les prix  en http://www.photogramme.org/
textes/catalogue.htm

 

 

 

 

La cyanotypie

Introduction

La cyanotypie est une technique de fabrication de papier photographique qui permet de produire des images bleues. Il s'agit certainement du procédé de fabrication de papier photographique le plus facile. La seule difficulté du procédé réside dans l'approvisionnement en produits chimiques. En effet, le citrate de fer ammoniacal vert ne court pas les rues... vous en trouverez heureusement sur la boutique... Il est très important de procéder avec précaution lors de la manipulation des trois produits chimiques nécessaires à la fabrication des cyanotypes. Il s'agit de produits toxiques à ne pas laisser à la portée des enfants !

Un peu de chimie

En 1842, W. Herschel découvrait que les sels ferriques devenaient des sels ferreux sous l'action de la lumière. Si on mélange dans certaines proportions du citrate de fer ammoniacal et du ferricyanure de potassium on crée un sel ferrique photosensible. Suite à une exposition à la lumière ultraviolette, les sels ferriques deviennent des sels ferreux et forment avec le ferricyanure de potassium un précipité de ferricyanure ferreux (Bleu de Turnbull) insoluble à l'eau.

Matériel nécessaire

- 2 seringues et 2 récipients qui ferment hermétiquement
- 1 petit récipient pour préparer le mélange
- Du papier très bien encollé
- 1 pinceau ou 1 rouleau, ou encore 1 tube en verre
- 1 plaque en verre
- Une source d'ultraviolets

Les produits chimiques nécessaires :
- citrate de fer ammoniacal vert
- ferricyanure de potassium
- formol
- De la gélatine pour encoller le papier

Préparation des solutions

- Préparer dans un pot se fermant hermétiquement 25 grs de citrate de fer ammoniacal vert + 100 ml d'eau distillée. 
- Ajouter 1ml de formol.
Si vous ne mettez pas de formol, des moisissures apparaîtront rapidement, et votre solution sera inutilisable.

- Préparer dans un autre pot se fermant hermétiquement 12 grs de ferricyanure de potassium + 100 ml d'eau distillée.

Ces deux solutions se conservent au moins 6 mois si les pots ferment hermétiquement.

Quelques images qui valent tous les discours ...

Papier margé avec du papier adhésif 

Emulsion couchée au rouleau puis séchée

Emulsion exposée sous U.V : les bleus profonds sont solarisés 

Photo développée à l'eau puis séchée

Comment procéder ?

- Prélever avec les seringues la même quantité des pots de ferricyanure et de citrate. 5 ml de chaque permettent de couvrir au moins 4 feuilles 18/24.

- Mélanger et laisser reposer quelques minutes, jusqu'au moment où le mélange devient trouble.

- Etendre le mélange sensible sur votre papier, en évitant qu'il ne se forme des gouttes à certains endroits. Il faut que la couche soit la plus uniforme possible. Il est donc conseillé d'utiliser un rouleau en mousse légèrement imbibé plutôt qu'un pinceau. Vous pouvez également utiliser un tube de verre qui vous aidera à pousser l'émulsion et à la répandre uniformément sur le papier. Le papier que vous utiliserez ne doit pas spécialement être très bien encollé (ce qui n'est pas le cas pour le tirage à la gomme).

- Laisser sécher dans un endroit ventilé et terminez le séchage au ventilateur ou au sèche-cheveu.
Ce papier n'est sensible qu'aux U.V., vous pouvez donc travailler sous lumière artificielle. Néanmoins, une fois sec, il vaut mieux travailler en lumière atténuée.
Il est conseillé d'exposer le papier le plus rapidement possible car celui-ci s'insole par lui-même.

Exposition

Exposer sous le banc solaire ou une lampe U.V. A l'opposé du tirage à la gomme, le banc solaire peut être installé tout contre l'épreuve, car la chaleur n'altère pas l'émulsion. Exposer l'épreuve jusqu'au moment où les bleus de l'image les plus profonds sont partiellement solarisés. Il faut donc surexposer le tirage.

Développement

Le développement et le fixage se font tout simplement à l'eau !
- Remplir complètement un bac d'eau froide. 
- Faire tremper la feuille, émulsion vers le bas. 
- Agiter le bac pour chasser les bulles d'air et y laisser la feuille quelques instants.
- Lorsque toutes les nuances de la photographie sont apparues, et que l'effet de solarisation des bleus profonds a disparu, récupérer l'eau du bac et la mettre dans un bidon. Ce bidon doit aller au centre de recyclage.
- Rincer à grande eau la photographie, jusqu'au moment où les blancs seront à nouveau purs. Si ce n'est pas le cas, le cyanotype continuera à s'exposer et deviendra tout bleu après quelques mois...
- Laisser sécher. En séchant, les bleus deviendront plus sombres.

Nota. Il est important d'utiliser du matériel (pinces, bacs) très propre et non souillé par du fixateur, car ce produit altère la qualité des bleus.

 

Autres techniques alternatives :
boîte à lumière UV à la manière d'une photocopieuse
carlos barrentes tireur
collodion humide
collodion, Ô mon beau collodion
construire une insoleuse photo  20x25
construire une insoleuse photo  pour le 4x5"
contre-histoire de la photographie, par camille bonnefoi
cyanotypie
danger de la chimie photographique
Hacer tirajes en el siglo XXI
heliochromie au charbon
Interview de Lionel Turban, fondateur de Disactis
j'ai reçu mon kit platine !
justine montmarché et sébastien bergeron : photo de rue
kallitypie
l'orotone pour tous
la trichromie pose la bonne question
le plus grand van dyke
le procédé Rawlins à l'huile, interview de Philippe Berger
michel graniou : palladium
montage simple de tubes uv pour une insoleuse
oléotypie
palladium : un livre en téléchargement gratuit
palladium : un livre en téléchargement gratuit (version 2007)
procédé Van Dyke
sel de der : fabriquer son oxalate ferrique
street box camera
technique du charbon
technique du papier albuminé
technique du papier salé
tirage au bichromate par teinture directe
tirage au charbon direct
tirage platine - palladium
tirage à l'oeuf entier
tirage à la gomme bi-chromatée
trichromie à la gomme bichromatee
ziatype : une recette du palladium par jean-claude mougin
élargir le trou d'une planchette porte-objectif

 

 

dernière modification de cet article : 2001

 

 

 

tous les textes sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs
pour toute remarque concernant les articles, merci de contacter henri.peyre@(ntispam)phonem.fr

une réalisation phonem

nouveautés
galerie
technique
matériel
stages
adresses
librairie
boutique amazon
magasin arca-swiss 

plan
forum
liens
contact
radio-labo

abonnement gratuit
recherche sur le site
(chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)