[abonnement gratuit]

l'auteur

Alain-Marc Oberlé, photographe publicitaire depuis une quinzaine d'années, travaille principalement en dos numérique(monté sur un moyen format) et en ekta 4x5". Vit et travaille à Strasbourg. Ses techniques de prédilection sont les prises de vues noir et blanc à la chambre 4x5" et le transfert Polaroid couleur.
contact@photographe-pro.com
 

 

 

 

 

 

 

Alain Marc Oberle : Vaisseaux urbains

Galerie-photo : Alain Marc Oberlé, est-ce l'architecture qui vous a intéressé dans ces "vaisseaux" ?

Ma série "vaisseaux urbains" sur l'architecture contemporaine tente de rendre la vision fugitive et brouillée que peut en avoir le spectateur. Ces bâtiments souvent magnifiques sont chargés de symboles. Ils sont les porte-drapeaux de la ville, les vaisseaux amiraux d'une société et parfois aussi... ils témoignent du naufrage d'une politique trop orgueilleuse !

On passe devant ces monuments qui voulaient représenter un futur éclairé sans les voir, ou en n'en devinant qu'une façade ingrate. Puis, l'instant d'après on est repris par le flot...

Comment sont réalisées les prises de vue ?

Les images de cette série sont toutes réalisées à la chambre (Linhof super Technika V), à main levée et en pose lente, souvent au 150mm. Chaque cadrage attaque le corps central du bâtiment ou un détail important et j'essaie que la construction tombe un peu comme un navire dont la proue s'enfonce dans l'océan. Le coté trouble de l'image vient du fait du mouvement imprimé à la chambre au cours de la pose longue, en adéquation avec le rythme de son architecture.
J'aime le Polaroid PN55 parce qu'il me permet d'obtenir cet effet "cadre dans le cadre" qui
donne un coté "image rétinienne". Egalement bien sûr je peux aussi bien mieux contrôler le flou de mouvement grâce à l'instantané.

Je précadre avec le viseur universel, puis je fais la mise au point au télémètre, recadre définitivement au viseur universel et ensuite je répète le mouvement de bougé à effectuer durant la pose. Enfin je shoote.

Ce n'est pas un peu paradoxal d'employer la chambre pour du flou à main levé ?

Cela parait peut être drôle de faire des images floues et penchées à la chambre mais vous savez je suis habitué par mon métier a faire des images très piquées et impeccablement redressées... je me donne d'autant plus de liberté en création personnelle... En fait le choix du 4x5" est tout naturel... c'est le plaisir d'utiliser une chambre bien sûr, la sensualité du film grand format, et je pense que le fait de faire aujourd'hui professionnellement une majorité de prises de vues numériques n'est pas étranger a ma conversion au 4x5" pour mes vues  personnelles ! La photographie reste avant tout un plaisir !

Le grand format impose aussi une certaine lenteur (même si on peut faire une prise de vue en 5mn si on le veut !). Ca permet de se "poser" un peu, de laisser vagabonder son regard sur la scène photographiée, de la "penser" plus sereinement... Le grand format permet ainsi d'être un peu plus dans l'image, de s'y sentir plus intégré au moment de la prise de vue...
Je n'ai pas une longue pratique de la chambre a main levée, je ne m'en suis servi ainsi que pour ma série "vaisseaux urbains " ainsi que pour des portraits et des nus en studio, au flash, où certaines poses impliquent de shooter rapidement. Pour cette utilisation il faut bien tenir compte de la parallaxe au moment de la visée, le viseur n'étant pas extrêmement précis à courte distance !

 

Un mot sur la chambre elle même ?

La linhof Super Technika V est une jolie petite chambre, rétro, très bien fabriquée, aux mécanismes ingénieux et précis. Mais par rapport à une Sinar P2 par exemple, les mouvements appliqués aux corps semblent compliqués et aléatoires, car la Sinar est basée sur une idée géniale (brevetée) et est une chambre de studio pensée pour la simplicité des bascules et la productivité. 

La technika se veut un outil très "couteau suisse"... mais une chambre folding, avec ses nombreux avantages, garde les limites et inconvénients de sa conception; mouvements limités en amplitude, rails non extensibles à l'infini, commandes miniaturisées, bascules des corps avant et arrières non symétriques...

Malgré tout, je crois que c'est une chambre 4x5" idéale pour qui veut sortir du studio ! Mais un des accessoires indispensables a s'offrir a mon avis est le dépoli Bosscreen, pour avoir une image plus lumineuse, ce qui ne sera pas un luxe !

J'ai lu quelque part que plus on utilise la linohf technika plus on l'aime... je suis du même avis!

dernière modification de cet article : 2001

 

 

tous les textes sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs
pour toute remarque concernant les articles, merci de contacter henri.peyre@(ntispam)phonem.fr

une réalisation phonem

nouveautés
galerie
technique
matériel
stages
adresses
librairie
boutique amazon
magasin arca-swiss 

plan
forum
liens
contact
radio-labo

abonnement gratuit
recherche sur le site
(chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)