[abonnement gratuit]

l'auteur

Henri Peyre
Né en 1959
photographe
Beaux-Arts de Paris en peinture
webmaster de galerie-photo
ancien professeur de photographie
à l'Ecole des Beaux-Arts
de Nîmes

www.photographie-peinture.com
www.nature-morte.fr

 

 

 

 

 

 

4 chaînes de prise de vues

Avant-propos

Suite aux journées de Nîmes organisées par Marc Genevrier et Joël Pinson, j'ai proposé que nous mettions en ligne une même image travaillée depuis une chaîne argentico-numérique différente.

L'objectif était avant tout de mesurer comment une chaîne 4x5 - scanner grand public à plat pouvait rivaliser avec une chaîne professionnelle beaucoup plus chère (appareil moyen-format - scanner à transparent).

La mire est un emballage de comprimés de paracétamol courant... montrant que le test ne vise pas à la prétention scientifique. Il s'agit avant de tout d'essayer de se fixer les idées.

Le principe était que chacun prépare avec sa chaîne et suivant ses recettes une image pour une impression d'une cinquantaine de centimètres de côté. 

Les résultats sont présentés dans 3 tailles différentes :
- une vue d'ensemble du sujet
- une vue en taille d'impression (écran réglé à 72ppp)
- une vue en taille réelle des pixels, c'est à dire bien au delà de ce que l'impression peut montrer. Cela permet de se faire une idée très précise du potentiel de chaque chaîne.

Le plus grand étonnement pour le lecteur viendra certainement des différences très importantes visibles au niveau des couleurs. Les différences de pellicule, la marge d'interprétation au retraitement viennent changer du tout au tout la nature de l'image... 

Une chaîne moyen format coûteuse : 
Hasselblad - Imacon Flextight Photo

Description générale :
Photographie à main-levée. Hasselblad 202FA, Provia 100F, scanner Imacon Flextight. 


vue générale


taille d'impression


vue des pixels en taille réelle

Commentaire HP : nous avons joué au maximum avec les effets de netteté de Photoshop. Les points noirs visibles sont sur le film dont on a tiré jusqu'au dernier souffle. Nous avons constaté que l'agrandissement maximal que nous pouvions obtenir avec cette chaîne en donnant l'impression d'une très haute qualité est d'environ 47 cm de large. Nous l'avons dépassé ici. Au-delà, un 4x5 scanné sur un scanner grand public moderne a une meilleure définition (mais pas toujours un meilleur rendu des couleurs, en particulier dans l'ombre).

Une chaîne mixte : dos moyen-format (6x7) sur chambre d'entrée de gamme avec objectif standard. Scanner à transparent de bonne qualité

Description générale :
Chambre Shen-Hao, dos 6x7 Cambo, Fuji Reala 220, objectif Schneider Apo Symmar 100mm à f/22. Légère bascule avant. Scanner à transparent Nikon LS8000 à 4000dpi. Traitement dans Photoshop. 


vue générale


taille d'impression


vue des pixels en taille réelle

Commentaire HP : La netteté est légèrement inférieure, mais à peine, à celle obtenue avec la première chaîne. Le compromis dos-chambre permet de faire des bascules avec un objectif de faible couverture et en utilisant le format 120, moins onéreux que le 4x5. L'ensemble est un peu plus lourd sur le terrain que du pur 4x5.

Chambre 4x5 + scanner grand public, vue sans redressement

Description générale :
Chambre Wista Field 45DX, objectif 150mm Schneider Apo-Symmar. Film Kodak Kodachrome E100VS 100ASA
f/22 au 1/30s. Pas de bascule ni de décentrement.
Scan sur Epson perfection 3200, pilote Twain Epson Scan.


vue générale


taille d'impression


vue des pixels en taille réelle

Commentaire HP : il y a beaucoup plus de détails et moins de bruit que sur la chaîne Hasselblad-Imacon (on peut s'en rendre compte en continuant l'accentuation de ces imagettes dans Photoshop. Il y a de la marge...). Les couleurs sont très chaudes, presque brunes, et les verts beaucoup moins présents que dans le travail précédent. Cela est dû assez probablement autant à la pellicule employée qu'à la difficulté qu'on les scanners en général à traiter les verts, difficulté qui est accentuée pour les scanners grand public.

Chambre 4x5 + scanner grand public, avec redressement

Description générale :
Chambre 4x5 Toyo 45 AII
Fujinon W180/(,6 (déjà ancien mais multicouches)
1/8s à f/22+2/3
Velvia 100 - châssis Toyo
Pied Gitzo 1325 + rotule B1 Arca
scanner Epson 2450, driver Twain Epson (petite correction personnelle sur la courbe des couleurs).
Scan juste ouvert sous Photoshop, aucun traitement.


vue générale


taille d'impression


vue des pixels en taille réelle

Commentaire HP : nous avons laissé les fichiers comme ils nous ont été envoyés. Le scan a donc juste été ouvert sous Photoshop. Il suffira de porter la "vue des pixels en taille réelle" dans Photoshop et de réaliser une petite accentuation de netteté pour vérifier instantanément la supériorité du piqué sur celui obtenu avec la chaîne Hasselblad-Imacon (laquelle est présentée avec la netteté optimale que nous puissions obtenir). Couleurs plus saturées de la Velvia, comparée à la Provia 100F.

Merci à Marc Genevrier, Yvan monneret, 
Jean-Marie Solichon qui ont fourni la matière à cet article !

 

dernière modification de cet article : 2003

 

tous les textes sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs
pour toute remarque concernant les articles, merci de contacter henri.peyre@(ntispam)phonem.fr

une réalisation phonem

nouveautés
galerie
technique
matériel
stages
adresses
librairie
boutique amazon
magasin arca-swiss 

plan
forum
liens
contact
radio-labo

abonnement gratuit
recherche sur le site
(chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)